19 janvier 2007

Mémoire à deux vitesses


Est-ce qu’on se fouterait pas un peu de notre gueule des fois ? D’abord le Chirac se réveille en ajustant les pensions des forces coloniales, puis hier il fait un son et lumière au Panthéon en l’honneur des Justes de France. Toute la seconde guerre mondiale a donc été honorée sauf mon pépé qui était dans la Sturmbrigade SS Frankreich ? Il pue de la gueule mon papi ou quoi ?




Bon d’accord pépé s’est gourré mais à l’époque, en août 1941, quand il s’est engagé dans la LVF il pensait miser sur le bon cheval ! Le Reich avait le vent en poupe, c’était du tout cuit ! On allait bouffer les Russes à l’Est et les Rosbifs à l’Ouest. Il ne pensait pas qu’il se retrouverait à Stalingrad à se geler les couilles quelques mois après.


Pépé avec un pote


A ça, il leur en a voulu à Doriot, Déat, Laval, Bucard et Deloncle ! Enfin ça c’est ce qu’il dit parce qu’en fait, il l’a jamais vu Stalingrad. Faut dire que la LVF c’était surtout un beau ramassis de bras cassés composé de poivrots, de repris de justice, de petites frappes, d’aventuriers à la petite semaine et de quelques royalistes. Autant dire qu’ils ne brillaient pas de trop au front.

Engagez-vous qui disaient !


En plus avec seulement 12.000 volontaires ils eurent la palme du peuple le moins enthousiaste de toute l’Europe collaborationniste. Même les Belges levèrent 20.000 bonhommes pour leur tonton Adolf. Avant même d’aller se peigner avec les Soviétiques, un grand nombre d’entre eux étaient vidés de la légion pour viols, vols, incompétences ou ivrognerie. La Wehrmacht s’en méfiait comme de la peste et les destinait, à l’origine aux corvées de patates. En bref seul la moitié des 12.000 furent retenus pour former le 638ème régiment d’infanterie de la Wehrmacht qui fut aussitôt envoyée sur le front russe.


Pépé et ses amis sur les Champs Elysées


A peine arrivés, en décembre 1941, ils se firent aussitôt torcher le cul. On les retira alors du front pour les foutre à l’arrière où, avec les einsatzgruppen SS ils massacrèrent allégrement pseudo partisans, juifs et civils par dizaines de milliers. La classe ! Sentant le vent tourner, leur enthousiasme tomba au printemps 43, date à laquelle ils se calmèrent et passèrent un accord tacite avec les résistants communistes.


Attrape couillons


Retirés petit à petit du front de l’Est, ils se battront contre les Rouges en Russie blanche, sur la rivière Bobr, en juin 44. Puis, sur ordre d’Himmler, la légion sera dissoute un mois plus tard.
Les rares survivants (1.200) furent intégrés dans la 33ème division SS Charlemagne, division médiocre militairement qui fut pratiquement entièrement anéantie début 1945.
Ironie de l’histoire, les SS français déchirent plus d’une fois la mousseline avec des antifascistes allemands enrôlés dans l’Armée Rouge. Le monde à l’envers !
Enfin, pépé et la moitié de survivants de cette peu glorieuse légion se retrouvèrent dans la division Nordland comme derniers défenseurs, avec Belges, Hongrois et Scandinaves, de Berlin. Hitler, avec l'ingratitude des princes, dira avant de se suicider que les volontaires français n’avaient servis à rien.


1943-LVF
envoyé par pauleta


36 commentaires:

  1. AHAHAHAHHAHAHAHAHAHA !
    à gorge déployée !
    je comprends mieux maintenant à l'aune de ton hérédité !

    PS : et moi il m'a fallu une heure pour faire St Mich, St Germain, rue Monge et stationner à l'arrache. J'ai dû boire ma bière en un quart d'heure. Si c'est pas injuste ça !

    RépondreSupprimer
  2. Tiens, en parlant de ça ! Au Figaro on savait déjà qu'ils ne savaient pas écrire, il nous restait à apprendre qu'ils ne savent pas compter non plus. La page 9 et la une du numéro du vendredi 19 janvier sont consacrées à l’hommage de la France à ses Justes. Il y a un article sur un commerçant Landais, Roger Soubeste, qui en 1943 a sauvé une petite fille juive, Denise Cattan, née Cohen. Ils se sont rencontrés la première fois en 1942. Roger avait dix neuf ans et Denise était une petite fille. Après on peut lire plus loin que Denise à aujourd’hui 63 ans ???? Elle était donc dans les couilles du père quand ils se sont rencontrés ???
    Soit la vieille est coquette et conne, soit le journaliste a besoin d’une calculette. Je penche pour la deuxième option car la légende sous la photo des deux protagonistes annonce « Roger et Denise plus de 43 ans après leur première rencontre ». 2007 – 1942 = 43 et non 65 comme je le pensais. Ou alors on est encore en 1985 et Pierre Desproges est toujours vivant.
    Depuis que les grands journaux ont virés leurs relecteurs, la presse est rongée par ce genre de coquilles. Et ça fait la leçon aux bloggers que nous sommes !

    RépondreSupprimer
  3. Moi, j'ai du mal à croire qu'Atlantis soit le peti-fils d'un pépé de la Charlemagne (de la Frankreich ?). Non que je vois en lui un mytho de la pire espèce, un roquet déjanté comme il m'est arrivé d'en croiser. Mais que l'héritier d'un bonhomme comme ça soit aussi enclin à parodier les éditos de JF Kahn... franchement, ça me la coupe (ouille).
    L'a du talent, l'Atlantis, avec sa plumette. Y'a ka voir. Mais c'est pas croyable cette propension à débiter autant de lieux communs quand on a un papi comme-ci et du talent comme-ça.
    Pour tout dire, ça fait un peu chier.
    Mais bon, il en est sans doute fier, ce con...

    RépondreSupprimer
  4. J'ajoute qu'il accumule les lacunes crasses et les contre-vérités sur la LVF (qu'il connaît sûrement bien moins bien que moi, qui n'ait pourtant pas eu de papi en Feldgrau) et que ses jugements de valeur sur l'engagement de ces garçons confinent à l'insulte et au crachat... ce qui en dit long sur la qualité et la probité intellectuelle du ci-devant.

    RépondreSupprimer
  5. Tiens l’île de la Réunion se réveille !
    Kalle tu ne verrais pas l'ironie si elle te pissait sur la gueule. Et ne viens pas m'apprendre l'histoire merci bien ! C'est sûr que si tu prends pour pain bénis tous les livres de Jean Mabire tu dois croire que les SS Français étaient des héros.
    Tu n'es pas le seul.
    La vérité est qu'ils furent la pire des divisions SS étrangères. Mais il est vrai que les 300 gars qui restèrent à Berlin jusqu'à la fin firent un véritable cimetière de chars T-34 au Panzerfaust devant les ruines de la chancellerie.

    RépondreSupprimer
  6. c dingue comme sur les îles ils sont pointus sur le IIIe Reich et toujours enclains à déverser leur bile d'aigris.

    RépondreSupprimer
  7. Oui Seigneur. Kalle et Todo doivent être des négres frustrés qui se rêvent la nuit en enfants blonds d'un Reich qui devait durer mille ans.

    RépondreSupprimer
  8. Sinon la SS Frankreich n'était qu'un titre d'un livre de Jean Mabire. Pour l'historien, il ne reste que la division Charlemagne. Une division à 1200 hommes, ça ne c'était jamais vu dans l'histoire militaire. Le seul exemple qui me vient à l'esprit c'est en 1812, la brigade du pauvre général Compère qui avait vu son régiment d'Illyrie renvoyé à l'arrière par le maréchal Ney. Il ne lui restait, pour toute brigade, que deux maigres bataillons du 2ème régiment portugais, soit 600 hommes. Cela ne l'empêcha pas de se faire tuer à leur tête à la bataille de la Moskowa. Et au moins, eux, ils y sont entrés, à Moscou. A chacun ses héros grand-mère Kalle. Les miens, leurs aigles étaient d’or, pas noir de Prusse.

    RépondreSupprimer
  9. "jugements de valeur sur l'engagement de ces garçons confinent à l'insulte et au crachat"
    un type qui s'engage sous l'uniforme ennemi à ma connaissance mérite au mieux "insulte et crachat", au pire un peloton.

    RépondreSupprimer
  10. Pauvre Atlantis... quelle dégringolade.
    Julius, pauvre con : ça te fait Hautecloque et toute la 2eme DB, sans parler de Juin et de ses crouilles, au peloton... A chacun ses ennemis, apparemment.

    RépondreSupprimer
  11. la vulgarité est l'apanage des frustrés dit-on. le reste se passe de commentaires si ce n'est que chacun ses ennemis comme tu dis dhimmi ;-)

    RépondreSupprimer
  12. Dégringolade ? Venant de toi je prends cela pour un compliment.

    RépondreSupprimer
  13. Pourquoi tu crois qu'on est dans les Iles pov'nase?

    Et encore y acceptent d'oublier nos erreurs de jeunesse à conditions qu'on servent d'indics aux flics. Mais pour ça, ça va on a pas perdu la main.

    Bon et puis faut voir le bon côté des choses : on s'est inspirés de la législation sociales des années 33-44 en Alemagne pour rédiger le règlement intérieur de la plantation du patron.

    Et puis le béké nous permet de nous ballader dans les cannes avec le chiens et en uniforme de Stürmbanhführer.

    Je constate par ailleurs que mon article sur mon pote Christan (voir le forum de L'Organe fait des p'tis).

    RépondreSupprimer
  14. Tu veux parler de Christian de la Mazière je présume ? Désolé mais je ne fous plus les pieds sur le forume de l'Organe.
    Son livre le Rêveur casqué est excellent.
    Il faisait parti des rares idéalistes (en l'occurence royaliste), de cette tragique aventure.

    RépondreSupprimer
  15. Amusant...

    Le film soulève une question. Si les cimetières Allemands sont toujours entretenus en France, quid des cimetières des LVF, comme celui qu'on nous montre ? Je ne m'attends pas à ce que MAM vienne les fleurir une fois l'an, mais sont-ils encore... en état ?

    RépondreSupprimer
  16. Oui, tu as raison de ne pas répondre, Julius, pauvre con (persiste et signe).

    Atlantis : ton texte est à vomir de bêtise. Mal informé, manichéen, inutile. Tu ne veux pas faire la part des choses, comme souvent. Tout brun ou tout kaki. Dommage...

    RépondreSupprimer
  17. Bon kalle ça suffit ! Tu prends un pyjama rayé, un triangle rouge, tu montes dans le train et tu pars en banlieue de Cracovie.

    RépondreSupprimer
  18. Kalle,
    je n'ai pas pour habitude de nourrir les trolls. Mais Je rigole parce qu'il y a qq semaines, j'étais pas tout à fait sur la même ligne d'Atlantis et tu m'en félicitais chaleureusement. Maintenant je suis un pauvre c... sans que tu sois foutu de dire pourquoi d'ailleurs mais bon... t's un peu lunaire non ? Si tu commençais par étayer un peu sur la 2ème DB en uniforme ennemi ? Ou plutôt non, retourne donc te taper le zgeg sur Vox NR

    RépondreSupprimer
  19. @ Atlantis
    C'est quoi, le triangle rouge ? Ça désigne ceux qui ne pensent pas comme toi (grand bien leur fasse, d'ailleurs) ?

    @Julius, pauvre con
    C'est quoi, Vox NR ?
    Ah, et puis avant d'aller me secouer la nouille, pauvre con, quand tu écris "un type qui s'engage sous l'uniforme ennemi à ma connaissance mérite au mieux "insulte et crachat", au pire un peloton." est une phrase qui dans la bouche de n'importe quel anti-gaulliste voue l'asperge de Colombey et sa bande au peloton, non ? Ou alors t'as un vrai problème organisationnel dans le néo-cortex.

    RépondreSupprimer
  20. Le triangle rouge c'était pour les déportés politiques. Ignare !
    Sinon pour la grande asperge je suis de ceux qui pense qu'il n'aurait pas volé de se faire repasser au Petit Clamart.

    RépondreSupprimer
  21. Tout doux le troll, tout doux ! Allez hop un ptit rennie pour les aigreurs (même si çà renouvellera pas ton vocabulaire)... Moi De Gaulle, connais pas ! Mes liens avec l'Algérie se limitent il est vrai à un kebab (turc) pas mois faut dire. A ma décharge, je n'ai pas lu les oeuvres complètes de Bastien-Thiry, mais juste les travaux de Soustelle sur les aztèques. Sinon t'as rien d'autre à foutre que venir insulter des inconnus qui écrivent des articles que t'aime pas ?

    RépondreSupprimer
  22. @Julius, pauvre con
    C'est quoi, Vox NR ? (bis repetitas)
    Bah, c'est à dire... C'est la première fois depuis que je glande ici à me chauffer avec Atlantis que je te croise. J'aime bien ton style (quoi qu'un brin convenu en ces lieux), mais mon problème avec toi, c'est que quand t'écris des conneries, t'assumes rien.
    Au moins, l'Atlantis se cabre (la salope).

    RépondreSupprimer
  23. salut poupette,
    écoute t'as une mémoire à 48h c'est ton problème. On s'est croisé sur un post d'Atlantis sur les riches. Je te rajouterai bien une barette mais çà risque de te faire fondre qq neurones.
    Google apportera les réponses qui te manquent, moi je suis pas travailleur social. Ceci dit quand tu voudras mettre fin à tes souffrances, je suis prêt à présider ton comité de soutien. Pour ton syndrôme Gilles de la Tourette, j'ai pas les diplomes appropriés, mais un ou 2 électrochocs pourraient faire l'affaire. Accessoirement j'attends encore une explication crédible sur "la 2ème DB au peloton". J'ai tout mon temps. Comme pour les autres points en suspens

    RépondreSupprimer
  24. ouais ! et va niquer ta mère Kalle pendant qu't'y es. ça nous fera des vacances.
    PS : j'attends impatiemment tes réponses pour les virer consciencieusement.

    RépondreSupprimer
  25. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  26. Laissez le parler le Kalle. Il met du poivre et du sel dans notre soupe.

    RépondreSupprimer
  27. C'est bien vrai, ça.

    Pourquoi il ne se logge pas, bordel de merde ?

    RépondreSupprimer
  28. toi quand t'arrêteras de poster à trois mots, tu pourras la ramener.

    RépondreSupprimer
  29. Ah ! Nous y voilà !
    On ne m'y reprendra plus, rassure-toi.
    Les prochains articles en stock seront loins de faire trois mots, ne t'en fait pas.

    RépondreSupprimer
  30. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  31. Kalle, j'arrêterai de virer tes comments merdiques quand j'y sentirai l'amende honorable, la rédemption.
    en attendant, ta victimisation était naturellement prévue. je me marre.

    RépondreSupprimer
  32. Gab, je sais maintenant d'où te vient ton côté "vilain censeur" : de tes mauvaises fréquentations ...

    RépondreSupprimer
  33. de quelle censure tu parles la Fol ? si tu lis bien l'enchaînement des commentaires, tu pourras y retrouver les propos sirupeux de Kallé sur la LVF. alors qu'on vienne pas me casser les couilles avec ça. C'est de la taquinerie pas de la censure. et que je sache Kallé n'est pas le dernier en matière d'insultes. ça fait un moment qu'il a tiré le premier.

    RépondreSupprimer
  34. Christ-off on se détend ... C'était une blague à l'attention de Fouquette.

    RépondreSupprimer
  35. je m'en doute bien mais Kallé est en phase de victimisation avancée donc pas d'eau à son moulin.

    RépondreSupprimer