13 août 2006

Les premières victimes du Sarkozysme

Attention le CGB vous informe dès à présent de ce qui pourrait être la plus grande catastrophe du music hall francais depuis la séparation du duo Patrick Topaloff- Sim !! S'appuyant sur une note des RG, le CGB est aujourd'hui en mesure de vous révéler une liste non exhaustive de chansionniers et d'humoristes populaires qui pourraient quitter le territoire francais en cas d'élection de Nicolas Sarkozy aux présidentielles de 2007.

Attention les yeux ca déménage !!

Number One, le chouchou des francais, l'humoriste gaucho helvético camerounais Yannick Noah digne successeur de Guy Bedos. En décembre 2005, lors d'une interview accordée à l'hebdomadaire Paris Match, évoquant la récente crise des banlieues, il eut le genie comique de lâcher : "Une chose est sûre : si jamais Sarkozy passe, je me casse!". Super ironique lorsque l'on sait que notre Yannick national habite en Suisse pour de simples raisons fiscales. Yannick ne change pas t'es le meilleur.




Number Two, l'éternel rebelle devant l'éternel, Guillaume Depardieu dont le one-man show connait actuellement un vif succès à la salle des fêtes de l'hôpital psychiatrique André-Mignot. Malheureusement pour lui, lors de son dernier passage au Grand Journal sur cacanal +, son humour corrossif n'as pas été compris de tous. En effet son fameux "Vous ne sentez pas cette odeur de merde !!" juste après le passage du president de l'UMP, devrait lui valoir un emploi à vie de madame pipi au tribunal de Bobigny. Là au moins, il devrait bien sentir la merde ...

Number Three, notre fameux duo de comiques troupiers, les indétronables Didier Morville - Bruno Lopes plus connus sous les pseudos de Joey Starr - Kool Shen (tout de suite ca en jette plus !). Ce sont un peu nos équivalents francais de ce qu'était le duo Richard Pryor/Gene Wilder dans les annees 80. Toujours à fond dans la déconne, ils se sont offusqués comme deux petites pucelles des termes racailles et Karcher utilisés par le ministre de l'interieur, pour un groupe tres influent auprès des jeunes et qui se fait appelé Nique Ta Mère, c'est à pisser de rire. Le plus drôle a été atteint lorsque l'ami Joey et ses potes de Devoirs de Mémoires se sont rendus en banlieue pour essayer de convaincre, timidement et ce devant les caméras de télé, des jeunes à prendre leur carte d'électeur.

Number Four and Five. Pour ces deux-la, on a regroupé. Le drôlissime (surtout et seulement à Canal) Jamel Debouzze et la naine boulimique chypriote Diam's, qui ont littéralement dérapé lors d'un sketch en invitant Ségolene Royal à danser un semblant de Jerk Oula Oup endiablé au son du célébre génération Nian Nian. Vouloir faire passer la mère Royal pour une adapte indéfectible de R'nB, c'est une faute de mauvais goût qui leur sera difficilement pardonnable.



Finalement c'est Arthur qui va faire la gueule, si tous ses invités se cassent de France ...






2 commentaires:

  1. Tout est tout à fait vrai !
    Moi, j'ajoute que Diam's devrait se taire le plus souvent ou alors réeécouter ce qu'elle a dit plus tard , à froid , parfois je lui filerai une ou beigne pour lui remettre quelques neurones en place!

    RépondreSupprimer
  2. http://culturalgangbang.blogspot.com/2006/05/inc-o-errance.html

    héhéhé.
    outre ce petit texte sur les rappeurs en général, la petite vidéo de Fouquy à la fin...

    RépondreSupprimer