10 février 2017

Déséquilibré


"Comment j'ai pas eu de cul"
L’équilibre, c'est la compensation constante du déséquilibre.

Pourquoi la France se casse la gueule ? Car le système, le spectacle médiatico-pipolitique canarde sa propagande, calibre Grosse Bertha.

Les marchands de Venise mettent toutes nos chairs dans la balance. Qui n’ont pas le poids des lingots.

Colonnes des faits divers. Rayon sécurité publique, composante essentielle car naturelle de l’ordre public. Article 10 de la Déclaration des Droits de l’Homme, la limite des droits et libertés fondamentales : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, mêmes religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi ». On cite pour le fun. Lever les voiles.

A seulement quelques jours d’intervalles : la bavure Théo aux 3000, à Bastille, le lynchage de Jean-Michel Gaudin. 

Un anus contre un coma.

Toutes les perruches à carte de presse bombardent leur story-telling sur l’arrestation violente d’un jeune d’Aulnay-sous-bois, Théo. 
Toutes se sont contentées d’un article par média sur Jean-Michel Gaudin, barman de l'Assemblée Nationale, héros tombé au champ d’honneur du « sentiment d’insécurité ». Anathème chambré métal hurlant. Légitime défonce. Des victimes.  

Scandale et indignation générale d’un côté, avec débarquement commando du Président himself, christique, venu miraculer Théo par simple apposition d’une poignée de main télévisée pour ne pas dire télescopique - Hollande aura décidément été l’état de grâce de la connerie et de l’irresponsabilité : il préjuge, prend parti, absout, condamne en creux toutes les forces en charge de la protection de l’ordre public, quand son rôle serait d'arbitrer, temporiser, respecter le temps judiciaire, garder mesure. Surtout dans un contexte de poudrière généralisée. 

De l'autre, un fait divers. Banal. Le quotidien... Terrible. 

Il n’y aura pas de marche blanche pour notre barman. 

Peut-être à l’Assemblée, un White Russian à la santé de Jean-Michel. Ou sa mémoire.

La bavure policière fait vendre. Surtout quand elle a des relents de Mississippi Burning. KKK is good for us. Notre barman, qui tentait de secourir deux femmes âgées agressées par 4 individus dont nous sommes impatients de connaître les signalements, lui, n’a pas eu la chance d’avoir des parents immigrés. Sans intérêt. Voilà un héros. On nous avait déjà fait le coup pour Zyed et Bouna.

Kery, au théâtre ce soir
Si l’arrestation du jeune Théo apparait indéniablement injuste, si les 4 nervis en uniforme en question ont réussi l’exploit, en deux minutes, de discréditer l’ensemble de leurs collègues, déjà sous la pression de la loupe du Panopticon à fibre numérique, en même temps que justifier 30 ans de bombardement antiraciste, légitimant jusqu'à son dernier monstre absurde, la mobilisation pour Adama DélitdFuite Traoré - avec un Kery James qui après imam, se voit Malcom X from Orly - nous sommes confrontés à Bastille à une tentative de meurtre en meute, dont nous ne doutons à aucun moment qu’elle est un crime raciste. D’opportunité. Pas de vidéo de caméra surveillance. Pas de vidéo amateur. On est impatient de lire l'astérisque à la fin des articles qui relateront la suite : *Les noms ont été changés.

La balance parle. 

Aveugle, elle est aussi muette. La cacophonie camarade. Une muselière.

Les babines des fauves de cité dégoulinent. A l'idée des prochains méchouis de keufs sauce Viry. François Hollande en sera le maître saucier.

Du poulet au barbecue
Le racisme anti-blanc n’existe pas pour le système. Qui fait son beurre sur le dos de ses nègres (le contribuable moyen).

Le reste n’est qu’anecdotes.

En vrac. 

"J'ai pas fait exprès de vous carrer ma matraque dans le cul"
Fillon, perlouse parmi les vesses de la pourriture oligarque. Il a parlé d’un hier où les Français toléraient. La vénalité des charges et des offices a plus de 200 ans.

Macron, cancer stade terminal. « Il n’y a pas une culture française mais une culture en France. » Macron n'a pas de programme. Il a un plan : importer toute la main d'oeuvre bon marché du monde pour nourrir les raCAC40. Pour ce magnifique Tartuffe qui cite Molière dans le texte, la France, c'est un supermarché. Et un supermarché, ça se pille.

Hamon promet le Brave New World : soma bédo, glande et suicide assisté pour tous.

Mélenchon n'a pas les plans de l'Etoile Noire. 

Le Pen est une promesse de feu. Et de hache.

Les politiques ne sont pas là pour produire du bonheur.

Investissez sur le malheur. Il ne connait pas la crise. Leur puits sans fond de commerce.

L’apocalypse pour tous, c’est pas maintenant. C’est J – 3 mois. 

Are you ready ? 





1 commentaire:

  1. promesse de feu ça me va ! de toutes façons avec les autres ça sera pire a long terme

    RépondreSupprimer

Attention : le CGB n est pas une démocratie. Si t es qu un gros con de troll, tu seras irrémédiablement réduit au silence.
(Les anonymes serviront de cibles aux tirs d exercice.)

Annonce Gogole: Faites de l'argent rapide et facile. Formation manager globe trotter sous 24h

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?