28 juin 2016

Maurice G. Dantec, l'interview posthume

Au nom du Verbe, du Sujet et du Complément d'objet direct

Maurice G. Dantec, vous êtes décédé samedi 25 juin 2016, merde…
Je suis mort ouais et alors ?
Je suis mort, c’est-à-dire que précisément j’ai été rendu à la vie éternelle, ok ?
En vérité je vais être très clair, je vais vous le dire cash ok ?
J’avais mes lunettes noires comme d’habitude et je fumais un mille-et-une feuilles quand j’ai fermé les yeux...
Parce que j’ai fermé les yeux à cette nanoseconde très précise, j’ai vu.
Tout.
J’ai tout vu ok ?
Mieux qu’après un verre d’ayahuasca  ombragé d’un parapluie cocktail en buvard LSD.
J’ai vu l’épingle dans le tas d’épingles.
J’ai vu la croix en or dans la nécropole contrefaite des marchands du Temple.
J’ai vu l’invisible, maelstrom tsunamique ultraélectromagnétique.
J’ai vu qu’au bout d’un couloir, comme celui d’un hôpital psychiatrique à ciel ouvert, y’avait une lumière, de celles qui brûlent parce qu’elles éclairent, de celles qui éclairent parce qu’elles contiennent la vérité, toute la vérité, ok ? La Tri-Unité.
Cette lumière venait de derrière un rideau couleur blackbox.
Derrière le rideau, y’avait une porte in-put-bronze-lourd-mordoré, dans le genre de la Porte de l’Enfer de Rodin.
J’ai sorti mon fusil à pompe métacortical, défoncé la cryptolourde avec mes gros sabots double zéro chambrés dum dum et là, j’ai dit : « Salut, c’est le grand méchant logos. Personne ne bouge. Mettez les mains sur la tête, surtout si vous êtes un sodomiseur de mouches à chèvre du désert... Si vous avez été crucifié, merci de ne pas applaudir… »
Chaque point de suspension a raisonné comme une décharge de chevrotines.
J’ai fait mon petit métaeffet, et cash ok… du genre lancement orbital à l’hydrogène pyrotechnicisé made in Cap Canaveral.
What’s next ? The Future/Past, The Space Out, un God pour chacun.
What fucking else ?...  


Maurice G. Dantec, vous êtes décédé samedi 25 juin 2016, merde, merde…
Tout le monde était là ok ? Friedrich, Saint Thomas d’Aquin, Philip K., Burroughs, Deleuze, Ligeti... Y’avait Mahomet même. Lui, je l’ai directement attrapé par le colbach en lui braquant la bouche vénéneuse de mon canon scié dans le cou. Je lui ai dit « Tu aimes la chaleur gelée du métal ? Tu sais que le numéro atomique du plomb est le 82 ? Tu sais que l’énergie cinétique n’est pas proportionnelle à la vitesse mais au carré de la vitesse ? Tu sais ce que signifient les mots à bout portant ? Tu sais la table des lois de la thermodynamique ? Toi, jvais te ldire cash ok, j’ai jamais pu encaisser ta littérature… »
C’est là que notre Seigneur tout puissant, Jésus Christ ressuscité, s’est interposé et m’a dit : « Fais une croix sur lui Momo G, ce type-là ne vaut pas un clou... On accueille ses martyrs avec 70 verges… »
Ça m’a déchiqueté l’acide désoxyribonucléique tant d’amour avec des vrais morceaux de glaive dedans…

Maurice G. Dantec, vous êtes décédé samedi 25 juin 2016, merde, merde, merde…
Nul ne sera jamais prophète en son pays, fût-il métaprophète 2.0, et que son pays soit l’univers entier, celui d’hier comme celui de demain.
La conspiration gagne toujours avant que ne s’écrive le Livre de la Fin des Temps, c’est-à-dire celui du Temps de la Fin.
This is The End Jim.
Je vous ai expliqué cash ce qui s’était passé et ce qui allait arriver ok ?
Je vous ai parlé des métacoupures deleuziennes, de la communication en rhizome, des schizomachines, de l’human engineering, du ghetto de Varsovie et du western techno futurisé, des réfugiés post parousie écologique et post apocalypse islamogauchiste, du junk DNA, de Zéropaland, et des Jeep Grand Cherokee, ok ?  
Je vous ai dit que comme Toorop, il fallait lire la Guerre des Gaules de César Jules et De la guerre de Clausewitz Carl von.
Je vous ai dit : le réel est un noyau de feu, de fer en fusion, qui tourne en rond dans la nuit…
Je vous l’ai dit, cash ok ? Performatif et perforatif.
Les robots seront plus humains que les hommes robotisés.
Les moutons seront électriques et les Derniers seront les Premiers
Vous n’avez pas besoin d’un nouveau livre.
J’ai tout dit. Tous les possibles ok ?
Je vous ai dit : lisez les mots nitroglycérine.
Je vous ai dit : écrivez à balles réelles.
Je vous ai dit : le XXIème siècle sera un éternel recommencement, c’est-à-dire qu’il ne sera pas, qu’il ne sera plus.
Je vous ai dit : dansez avant l’apocalypse.
Le vent s’est levé depuis longtemps.
Le silicium me fouette le derme.
Les infrarouges me chauffent à blanc.
Ma vision irradie rayons X.
Je vois le monde qui n’est qu’un livre…
Je n’ai écrit que des livres qui n’étaient que des mondes.
Je me dissipe comme la vérité dans le mensonge, comme le réel dans la réalité, comme le vrai dans le moment du faux.
Tout est très simple, donc tout va être très, très difficile.
Je vous l’ai dit maintes fois : bonne chance.
Notre père qui hais aux cieux...
Amen.

2 commentaires:

  1. "Fût-il" et "fussent-ils". Pas "fût-ce-t-il".

    RépondreSupprimer
  2. Bravo, t'as bien chopé le mec. C'est tout aussi naze.

    RépondreSupprimer

Attention : le CGB n est pas une démocratie. Si t es qu un gros con de troll, tu seras irrémédiablement réduit au silence.
(Les anonymes serviront de cibles aux tirs d exercice.)

Annonce Gogole: Faites de l'argent rapide et facile. Formation manager globe trotter sous 24h

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?