14 mai 2016

Black M à Verdun : le trou d’obus était un trou noir…


« Des voix déchaînées ont obtenu l'annulation d'un concert au nom d'un ordre moral nauséabond et décomplexé. N'acceptons jamais cela. Ce n'est pas la première fois que l'autocensure succède à ces coups de forces inacceptables. »
Festivus s'habille en Prada

Audrey Azoulay, notre ministre de la culture, n’est plus une illustre inconnue pour nous...

Elle s'est située toute seule comme une grande sur la carte. 

Elle a parlé morale, Verdun, depuis le Festival de Cannes. On imagine entre deux coupes de Roederer Cristal et deux tranches de 7ème Art avec des vrais morceaux de poils de cul dedans.

Audrey Azoulay, ministre de la Culture, a vertement dénoncé la déprogrammation de Black M de la cérémonie de commémoration du centenaire de la bataille de Verdun depuis le festival de Cannes… Pour elle, cette déprogrammation est le signe du retour en force « d’un ordre moral nauséabond et décomplexé. »

Magnifique.

Il faut dire que Black M a dégainé la grosse artillerie pour manifester sa déception pour ne pas dire son héroïsme de super victime invincible du racisme : une photo de son grand-père,  tirailleur sénégalais pendant la seconde guerre mondiale.  

Hommage rapsodie bientôt à Nuit Debout
Ça joue les B.Boys, ça qualifie la France de pays de kouffars, ça veut castrer les pédés (c’est peut-être bien Maître Gim’s en fait, la nouvelle idole des jeunes, ancien acolyte de Black M au sein de l’inénarrable Sexion d’Assaut), mais dès que c’est banané, ça dégaine la photo de pépé pour asseoir sa légitimité d’enfant de la République. 

Qu’importe que le pépé de Black M ait une guerre de retard. Qu’importe que la photo n’illustre pas une scène sur quelque théâtre des opérations. Loin de nous de juger le grand-père de Black M, ni même Black M, qui ne s'est pas invité tout seul à Verdun. 

Car le problème dans cette affaire n’est pas d’avoir programmé Black M pour honorer les morts de Verdun.

Le problème est d’avoir organisé un concert qui ne soit pas un putain de requiem de Mozart de 25 heures pour commémorer les sacrifiés de cette inepte atrocité perpétrée à une échelle industrielle.

Le problème est d’avoir commandité un concert festif pour aider la jeunesse à faire ses devoirs de mémoire.

La réforme du collège et ses EPI sont partout.

Car Black M à Verdun, c’est au programme ! La contrainte commémorative du centenaire d’un carnage rendue ludique par le groove de la Fête pluggée courant continu.

La jeunesse d’aujourd’hui, abrutie par les nuisances, est invitée par nos élites à tutoyer le poilu, cette jeunesse sacrifiée d’il y a cent ans. Wesh ma gueule ! 

Fan Zone
Après les obus, les basses boum boum. De quoi enterrer définitivement et en fanfare les nécropoles de Verdun.
« Des voix déchaînées ont obtenu l'annulation d'un concert au nom d'un ordre moral nauséabond et décomplexé. »
Accessoirement, Madame Azoulay, ministre de la Culture, semble avoir mieux à nous proposer que cet ordre moral nauséabond qu'elle fustige, qui ne réclame que décence, retenue, et dignité : l’ordre moral des plus gros tapins de la scène hip hop actuelle, tous blanchis sur l'autel du succès, et de l'idéologie antiraciste, de leurs dérives homophobes et/ou racistes. Maître Gim’s, Black M, jusqu’à la nouvelle coqueluche des adolescentes, Nekfeu, qui réclamait en 2013 un autodafé de Charlie Hebdo ; un cascadeur capable de glisser une saillie complotiste dans La Suite, un son ultra léger du groupe 1995 : "En haut, ils font semblant de croire au 11 Septembre." 
Tous ont dit : Mes excuses. Le Spectacle a jugé : Faute avouée totalement pardonnée.

Madame Azoulay nous parle ordre moral quand elle est la ministre du désordre moral, le terminal.

Il serait grotesque de s’offusquer, dans ce contexte à la désintégration de toute espèce de forme d’intégrité, qu’un Denis Beaupin, qui n’aurait pas dépareillé un soir de réveillon à la gare de Cologne, ait pu accéder à la fonction de vice-Président de l’Assemblée Nationale. 

De quel ordre moral nous parle cette manifeste oligarchie ? 

« Des voix déchaînées ont obtenu l'annulation d'un concert au nom d'un ordre moral nauséabond et décomplexé. »  

Festivus a un doctorat en géométrie variable.

Festivus associé la Fête au souvenir d’une boucherie insensée. Face à l'indignation, plutôt que d’assumer ses responsabilités et sa stupidité pyromane, il a préféré bombarder napalm une poudrière, son Vivre Ensemble, allumant un énième contre feu antiraciste.

Qui divise pour mieux régner ? 
Celui qui a les clefs, celui qui est au pouvoir. 
C'est toujours celui qui dit qui y est.

Selon Audrey Azoulay, les poilus seraient morts pour que cent ans plus tard, Black M vienne danser sur leurs tombes ?

13 novembre 2015 : une salle de concert parisienne est transformée en cimetière. Six mois plus tard, Festivus transforme un cimetière en salle de concert. Logique.
 
La Honte, avec un H majuscule comme dans Histoire.

Andrey Azoulay osera tout, le tout pour le tout, jusqu’au bout. Comme les autres, c’est à ça que nous la reconnaitrons.

13 commentaires:

  1. Excellent texte.
    «Le problème est d’avoir commandité un concert festif pour aider la jeunesse à faire ses devoirs de mémoire.»
    Bravo Lé(s)stat ! Tout est résumé dans cette phrase. On oublie, détourne, falsifie l'esprit de commémoration de cette boucherie…
    Comme d'hab, la gôche™, la gôche outragée, la gôche brisée, la gôche martyrisée mais la gôche libérée ! Z'ont toujours besoin de se trouver des ennemis… Ça les occupe… «La merde a de l'avenir ! Vous verrez qu'on en fera bientôt des discours…» [Céline] Quand le sage montre la Lune, l’imbécile regarde les fesses.
    Nonobstant, moi aussi j'aimerais bien réussir à mettre mes doigts comme sur la photo de Black M… J'y arrive pas… J'vais demander une formation ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, j'ai changé la photo. Je n'aimais pas la légende. Et merci pour le poisson !

      Supprimer
    2. kobus van cleef15 mai 2016 à 19:18

      lorsque le sage montre la lune et qu'on me fait remarquer que c'est la lune et non le doigt qu'il faut regarder , je me dit qu'on tente de me faire oublier de quel trou fangeux sort le doigt en question...
      pour le reste "il y a 6 mois une salle de concert était transformée en cimetière , il est cohérent qu'aujourd'hui , festivus veuille transformer un cimetière en salle de concert" , vingt sur vingt !

      Supprimer
  2. Et quand un Henry de Lesquen twitte "Victoire sur la musique nègre", on voit que Festivus n'est pas le seul à être à se faire embrumer et que certains natios sont eux aussi à côté de la plaque.

    RépondreSupprimer
  3. Probablement le seul commentaire valable que j'ai lu sur le sujet.

    RépondreSupprimer
  4. ça fait du bien de lire un texte pareil !... aucun doute l'intelligence, la culture, l'instruction tout ça c'est de notre côté !... et pour très longtemps encore.

    RépondreSupprimer
  5. Digne. Merci pour nos ancetres.

    RépondreSupprimer
  6. kobus van cleef16 mai 2016 à 15:36

    remarquez "le trou d'obus était un trou noir" aurait peut être pu s'intituler "le trou d'obus chanté par un trou du cul"

    RépondreSupprimer
  7. Il se trouve que le coup du papy tirailleur sénégalais en 1945 a aussi du plomb (7.92*57) dans l'aile.

    http://laicart.org/black-m-aucun-alpha-mamoudou-diallo-guineen-en-39-45/?fb_ref=9_BuAko7MA-Twitter

    RépondreSupprimer
  8. Il suffit d'aller jeter un oeil là pour comprendre:
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Audrey_Azoulay
    Tout y est écrit. Quand l'ennemi ne prend même plus la peine de se cacher, soit il croit qu'il a gagné la guerre, soit son assurance affichée présuppose sa chute future.

    RépondreSupprimer
  9. kobus van cleef28 mai 2016 à 16:01

    l'autre jour la fille zoulé était sur vronze kul
    en tant que ministresse de la kultur et de la communication

    y a que des zozialistes vronzais pour mettre ces deux termes dans un intitulé et ça fait hululer personne !
    putain , mais les mânes de l'infâme goebbels devraient leur tirer les pieds la nuit pour lui rapeller que "kultur et kommunikation" c'est lui , lui et lui seul !
    et qu'à l'époque ça s'appelait "propaganda staffel" !

    RépondreSupprimer
  10. L'ordre moral est toujours forcément nauséabond

    RépondreSupprimer

Attention : le CGB n est pas une démocratie. Si t es qu un gros con de troll, tu seras irrémédiablement réduit au silence.
(Les anonymes serviront de cibles aux tirs d exercice.)

Annonce Gogole: Faites de l'argent rapide et facile. Formation manager globe trotter sous 24h

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?