16 février 2016

Bataclan : ce n’était pas un attentat, c’était un contretemps


Gaspation. On me souffle dans l’oreillette qu’un concert se met en place à l’Olympia, pour que les rescapés du Bataclan se retrouvent une nouvelle fois face aux Eagles of Death Metal et puissent enfin savourer une soirée digne de ce nom.

Les familles de victimes sont invitées elles aussi, la salle n’en sera que plus comble et l’ambiance à son summum. Bon sang de bonsoir de merde, mais qui a eu cette idée ? QUEL EST L'OBJECTIF ? Ne pas rester sur une impression de festivité gâchée ? Faire ronchonner les terroristes depuis leur 4x4 syrien ? Montrer aux familles qu’on ne les a pas abandonnées ?

De sens, je n’en vois qu’un : celui d’un déni de réalité pur et parfait. « Citoyens d’Utopia, tout cela ne s’est jamais passé. Dormez ! Enfin je veux dire : dansez ! ». Il se dit que Manuel Valls assurerait la première partie, sous forme d’un numéro d’hypnose...

Du coup, le CGB s’est immédiatement mis au travail et replongé dans les dossiers des dernières années.
  • Nous convions les rescapés du 11 septembre à venir terminer leur journée de bureau malencontreusement interrompue (veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée). 
  • L’hôtel de Sousse, en Tunisie, consent à offrir 3 jours all inclusive aux touristes survivants, afin de revenir s’allonger, sur le dos ou sur le ventre selon la position qu’ils occupaient lors de la tragique fusillade, et parfaire leur bronzage. Ne gâchons pas ce qui devait être initialement une semaine au soleil à prix cassé ! 
  • Un hydravion d’Air France décollera quant à lui depuis le point de chute du Rio-Paris, pour un vol sans encombres jusqu’à destination et des familles de victimes satisfaites ou remboursées ! Parce que le ciel reste le plus bel endroit de la Terre. 
  • Enfin, la maman du soldat anglais qui s’était fait trucider au hachoir et au couteau à la sortie de sa caserne, est priée de ramener le véhicule de son fils à son domicile, pour que cette sombre histoire ne reste pas un mauvais souvenir !

Vient un moment où l'on se sent bien seul face à cette France "en état de choc" qui perd la tête et fait n'importe quoi. On se sent seul, et pourquoi pas devenu fou puisque personne d'autre autour ne semble aussi effondré que vous par ces réactions con et déplacées. Con, déplacées, et sans précédents dans l'Histoire, me semble-t-il. A qui peut venir l'idée d'organiser un "match retour" des macchabées contre leurs assassins ? Quand est-ce que l'on a déjà fait ça ? Où ? Questionnement déjà vécu à l'occasion de l'hommage national rendu place des Invalides, lorsque, tendant une oreille, je réalise que l'hommage ne se déroule pas dans le silence, ou éventuellement au son de trompette de la Garde républicaine, mais dans l'écoute religieuse de chansons de variétoche : Brel, Barbara... Qui débarque avec une idée pareille ? Par quelle porte ? Où l'a-t-il puisée ? Quand est-ce que cela s'est déjà fait ? Questions sincèrement ouvertes : à part Elton John chantant pour Lady Di, je n'ai pas trouvé d'exemples.

3 commentaires:

  1. "Trop bien"
    que des révoltés: les death, le halliday (pote de raffarin, balladur,la vieille chirac, sarko etc.et engraissé par le prolo chômeur.démocrassie

    RépondreSupprimer
  2. manque plus que les foutebauleurs , des milliardaires acclamés par des smicards

    lorsque je résume mon opinion sur le foutebaule à mon voisin , excellent homme , savant , zpézialiste d'une branche fondamentale de la médecine , et néanmoins gauchysse invétéré , ça le fait tousser, allez savoir pourquoi

    RépondreSupprimer

Attention : le CGB n est pas une démocratie. Si t es qu un gros con de troll, tu seras irrémédiablement réduit au silence.
(Les anonymes serviront de cibles aux tirs d exercice.)

Annonce Gogole: Faites de l'argent rapide et facile. Formation manager globe trotter sous 24h

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?