17 décembre 2014

Et au milieu coule le réel



Miss France Raciste 2015
La blonde Camille Cerf, beauté raciste
Ferguson, Cleveland, New-York, Sydney. Actu internationale chargée. Retweetée (ou pas) par Taubira. C’est le BobTweet : kill them before they grow. Heureusement que le mec là-bas à la Maison blanche, il est noir… C’est d’ailleurs pour ça qu’il est noir, c’est parce que les Etats-Unis sont en guerre civile interethnique continue, thermostat basse consommation.
Football : affaire Willy Sagnol. « Les scandinaves, c’est bien aussi. » Ah Willy s’est cassé la jambe tout seul comme Djibril ! Pauvre Willy. Willy l’ourson. Willy, Thuram ! Mais l’anathème passe, n’a pas empêché Laurent Blanc de se vendre aux Qataris.
Culture : élection de miss France. La minorité tahitienne a été durement stigmatisée sur l’autel de la blonde aux yeux bleus. On dit pas que miss Tahiti faisait, euh, pâle figure… Mais bon, la Chti là, elle a quand même une bonne gueule de miss France merde ! Au Petit Journal, ils ont tenu le crachoir cinq minutes sur le sujet, avec un sketch sur la transhumance des cagoles. Les acolytes de Yann Barthès, comme d’hab, ont la stigmatisation petite. C’est inoffensif une blague sur les blondes ! Et qui s’ignore. Comme d’hab, c’est soupe maso.

L’antiracisme se décline cet automne dans tous les tons, tous les goûts. Il est partout.
Et Winter is coming…

Reportage de John-Paul Lepers déniant tout lien entre délinquance et immigration, origines de Rachida Dati soulignées par Nicolas Sarkozy, mères de famille voilées autorisées à accompagner les sorties scolaires, antiracistes qui s’attaquent à une pièce antiraciste à Saint-Denis, au 104. Par ici l’Exit Exhibit B ! Ici c’est l’Internationale antiraciste ! « Ce qui est fait sans nous, est fait contre nous. » On cite Mandela, on invoque Bob. Cash. L’auteur, sudaf, aurait été zulu, François décorait, et Fleur ? Fleur faisait la potiche ministérielle, Que Sais-Je ?! On aurait loué le clin d’oeil aux zeureslesplussombres des Expo Universelles style grand siècle. Zoo humain. Bienvenue en France Brett Bailey, le pays de la traite négrière, de la colonisation, de la ségrégation, de l’apartheid, en n’oubliant pas le génocide tutsi, et le reste… Un pays qui gagne à être martyrisé quoi. Quand on veut se faire plus antiraciste que le bœuf, faut pas s’étonner d’entendre le fouet claquer...

John-Paulo, il dégaine ses chiffres et c’est comme disait Vialatte à propos des stats : et c’est ainsi qu’Allah est grand ! Et l’INSEE et l’Observatoire national de la délinquance avec ! Mais pour John-Paulo, même si la réalité infirme ses chiffres qui contestent par ailleurs la réalité, y’a pas : si l’inverse de la réalité de ses chiffres est réel, c’est parce que les flics ciblent plus particulièrement les faciès noirs ou basanés. Cool. C’est simple : keuf français, cop américain, même combat. Donc John-Paulo, tu peux pas test. En défense c’est verrouillé. Comme tous les thuriféraires de l’antiracisme, il fait la peau aux préjugés en érigeant le racisme des blancs en hypothèse. Comme euclidien. C’est pas 3D, mais c’est dolby surround, et ça fait tourner les tables et les serviettes : de quoi encourager ce racisme qui n’existe pas, ce racisme fantôme : l’anti blanc.

Star Wars 7 facho
"Je suis ton père Luke et... Et je suis noir !"
Antifas monochromatiques rassemblés à Lyon. Que du blanc, du white, du blanco, comme dirait Manuel Valls, héraut mythologique de l'antiracisme, option antisémitisme. Les Antifas ? Euh, l’énergie renouvelable du FN ?...

Star Wars 7 : polémique d’un noir en uniforme de stormtrooper. Les stormtroopers se sont ouverts à la diversité. Et alors quoi, l’Empire, il compte ses jours ?

L’élu du FN converti à l’Islam blackboulé par son n+1 du côté de Noisy-le-Grand. Il chiale, invoque l’islamophobie, s’en réfère à la séparation des sphères privée et publique. Chouette, y’aura dla truffe à Noël ! Mais les beubars pullulent dans la fonction publique ! La laïcité, elle est cramée, sous chimio, phase terminale. C’est le cocktail final. Servi par Daniel Keller, le gentil GODF (grand maître du grand orient de France) du CludMedFrance ; approuvé par la police de la pensée du Petit Journal lors de la journée de la laïcité.
-          Tout le monde est venu pour ton suicide assisté mémé.
Evidemment, Malilka Sorel-Sutter, connait pas, c'est John Doe. Le 3ème pattern qu’y disaient !  Le prosélytisme, la séparation est là, dehors. Caton l’Ancien : « Il ne faut pas que les esclaves soient trop unis. » Ça sent le sapin partout. Sapin : végétal passé au travers du débat laïc/halal par on ne sait quel miracle dans le premier quart du troisième millénaire. Mais on va pas gâcher les Fêtes ! Y’a un billet à prendre, un business à faire mousser. Ici commence la résistance. Qu’Allah bénisse la France ! C’est pas Byzance. En français on dit hallali.

Du spectacle vivant, partout. Partout, la morbidité, les vanités. Tout le système s’est rebooté sur les grands massacres de masse du XXème siècle. L’Europe, toujours en situation psychologique post-traumatique, continue de s'automutiler.

Affaire Philippot. Scratch : un membre du FN qui appartient à une minorité n'est finalement pas complètement seul. C’est émouvant. C’est comme un tremblement de terre ! Comme... Comme un réflexe pavlovien de défense de LA minorité ; on parle d’idée platonicienne, d’essence. C’est comme un cri la nuit dans un hôpital psychiatrique. Pour des minorités majoritaires et triomphantes ! Déchaînées de devoir de mémoire, conditionnées par trente années d’un discours de promotion halluciné, frénétique, fanatique. C'est comme Kassovitz à Rachida Dati chez Ruquier : « Mais descendez avec nous dans la ruuue ! Vous faites peur aux gens ! » Le fils-de en furie, à deux doigts de traiter Rachida Dati de raciste. Rachida, pourtant un parfait exemple d’intégration réussie. Mais pas autant que des Kader Arif, Fouad Lamzaoui, et Yamina Benguigui, rayonnants dans les col des faits divers politiques. Evidemment, Malilka Sorel-Sutter, inconnue au bataillon, c'est John Doe.
Sarkozy « Avec des parents algérien et marocain, parler de la politique pénale, ça avait du sens. » On a attaqué Eric Zemmour pour moins que ça...

fraude fiscale
Le gang de la Diversité tombe pour fraude fiscale

Affaire de la crèche en Vendée, à Béziers. Suicide français de Zemmour, le don Quichotte du PAF. Aymeric Caron qui traite Polony de zemmourienne, Natacha qui se dédouane le lundi suivant dans le Grand Journal, indignée d’avoir été ainsi stigmatisée par son ancien partenaire ; le lendemain, face à Robert Mesnard. Dure semaine pour Natacha, confrontée à tous ses démons...

Un sitcom permanent, un soap opéra sans ténor ni colorature.

Marine Le Pen, personnalité politique de l’année pour 42% des Français (sondage OpinionWay). Hé, c’est plus les années 80 Tonton ! Avec un pic à 30%, faudrait peut-être penser à arrêter de trifouiller la bête à grand coup de baguette magique au pouvoir de l’arc-en-ciel. En 2017, jouer la Gauche contre l'Extrême droite, c'est un coup de roulette russe.
Le système se mobilise. Il harcèle. Et c'est pire. T’as déjà parlé avec un autiste ?

On va jouer à se faire peur, se raconter des histoires de nazis autour du feu, des histoires de nuit de cristal. Sauf qu’à Créteil, c’est un avatar gang des barbares qui a fait les coups. Personne pour se demander pourquoi le vote FN prend de la vitesse grand V pour Vendetta, y compris chez les jeunes ? Quoi ? Comment ? Des brebis refusent leur avenir de bouc émissaire ? Personne pour voir un réflexe d’auto-défense ? De... survie ? On va jouer à se faire peur, se raconter des histoires de nazis autour du feu, des histoires de nuit de cristal, allez viens. T’as déjà causé avec un autiste ?
L’Assemblée Nationale a reconnu l’Etat de Palestine. Simple mesure de stabilité intérieure…


Marine Le Pen blague blonde
Tu aimes les blagues sur les blondes ?

What else ?

La SNCF qui s’amende après le chantage à la complicité de crime contre l’humanité des caïds amerloques. Une forme de protectionnisme ? Vite, une série HBO ! L’obésité neuronale, c’est une vie de vie en moins ! Y’a pas un citoyen du monde pour attaquer les Etats-Unis pour génocide ? C’est imprescriptible. Ugh. Pour colonialisme culturel façon Hydre de Lerne ? Pour OPA mondiale sur tous les cerveaux disponibles ? Personne ? Livraison aux colonisés : oreilles de Mickey, nez rouges MacDo, un menu best of big discrimination positive, une grande thématique des droits civiques, et un diet communautarisme sans glace siouplait. La totale. L'héritage de la ségrégation mondialisé. On a vu le film dans The Shield, The Wire. La pantoufle de vair de l’Europe a un swoosh au revers. L'Europe, ouais, celle qu'a un plug anal dans le cul, à moitié hystéro, à demi suicidaire... Avec une presse européenne en mode coming out, in bed with the CIA, on est très, très optimiste pour la suite, très, très confiant.

What else ?

Last de la liste. Le discours à la Cité nationale de l'histoire de l’immigration de François Hollande, le Président qu’a tellement de chance que quand c’est la journée nationale du handicap, un jumbojet s’écrase sur un centre d’accueil d’handicapés. Le Président qu’a tellement la baraka que quand il s’amène pour prononcer son discours antiraciste, y’a un jihadiste en mode prise d’otage à la téloche.
C’était le premier discours d’un Président de la Vème au musée de l’immigration de la Porte dorée (en même temps il date de 2007). A deux pas, la statue d’Athéna, déesse grecque de l’intelligence.
Le top. Ça sentait le summum. L’acmé. Le moment de bravoure.
« Le droit de vote des étrangers aux élections locales nécessite une révision constitutionnelle via la majorité aux 3/5ème du Congrès. »
On veut pas vous spoiler le binz, mais c’est acquis.
- ça aurait été le référendum... 
- Tu parles Charles ! Là, c'est du velours...
Le vote des étrangers, entre les mains de la représentation nationale, ce pâle reflet du peuple, comme blafard.

tout doit disparaître
A la téci de l'immigration, on annonce la couleur
La thématique antiraciste cannibalise tout l’espace médiatique. C’est un pic, c’est un cap, c’est un... lavage de cerveau.
Une voiture folle dans une rue piétonnisée.
L’atmosphère est peut-être bien à la particule fine mais pas à la finesse.
On comprend bien le truc. La grande braderie, la tabula rasa de frais, et après ça sera plus que le marché. Ou crève. Un Français sur 4 est d’origine immigrée d’après une campagne de pub de la cité de l’immigration. Ben oui mais faut tout refaire là ma ptite dame ! Jveux bien vous faire un devis mais là, c’est banco, c’est 1 sur 1 l’objectif. Tout doit disparaître ! Allez signez là : bon pour accord pour une société multiculturelle. Et l’hospitalité camarade !

dernier rempart antifasciste
C'est ça notre chevalier blanc ?
Tout un mouvement est en branle. Ça travaille, ça fait craquer la mégastructure culturelle et les métastructures corticales spiralées en double hélice hélicoïdale crypto-asymétrique – coucou Momo G !
C’est en action. En vie. On multiplie les dispositifs, on appréhende un maximum de situations pour des gardav médiatiques, on envoie les juges de la 17 si nécessaire. Clés de poignet, coups d’annuaire pendant la pub. Retour plateau, tout est beau, tout est couleur de l’arc-en-ciel. Tout ça est super complexe, hyper délicat. C’est comme un business de maffieux : ça joue serré dans le prisme.
Mais on sait pas, on sent bien que changer la nature de l’homme, malgré la démesure et la pertinence des moyens mis en œuvre – on ne parle pas de leur violence – à la fin, ça fera pschitt, ça le fera putain de pas. Mais de chez grave.

trépanons pour le vivre ensemble
L'amygdale, dernière station avant trépanation
C’est sûrement une amygdale débile le problème, une qui refuse de se désactiver malgré le harcèlement novlangue, et le programme neuro linguistique qu’on nous disquette en masse. Une qui refuse de souscrire à leur utopie, parce que y’a trop de cases rouges allumées qui jurent : bas-toi ou… RUN !
Ce qu’on voit : tous les voyants sont au vert.
Ce qu’on voit : les bidons d’essence sont sur feu doux.
Ce qu’on entend : « Certains instrumentalisent la peur. La peur de la dissolution, de la dislocation, de la disparition. (…) Ils voient une France en petit, de dépit, en repli, qui ne serait ainsi plus la France. » 
Toujours les mêmes mots. Ceux qui rassurent, qui susurrent, qui murmurent… 250 000 immigrés arrivent par an en France, chiffre officiel, qui révèle une tendance stable depuis 2007. Près de 2 millions en six ans ?!!! Poussez pas merde ! Les esclavagistes allument leurs cigares aux feux des bûchers. « Certains instrumentalisent la peur. La peur de la dissolution, de la dislocation, de la disparition. » On nous cajole. On nous prend par les sentiments. C’est comme celui de l’insécurité : c’est une idée qu’on se fait. C’est pas du tout raisonnable, empirique, basé sur le quotidien. Par dessus tout, cette peur n'est absolument pas tournée vers les élites, qui équarrissent tout, promeuvent le laid, jouent avec l’Histoire selon des paramètres inédits, laissent faire, laissent couler, mais non, cette peur dont on parle, c’est juste cette bonne vieille peur basique de l’autre, de la… différence.
Ce qu’on voit : tous les voyants sont au vert.
Ce qu’on voit : les bidons d’essence sont sur feu doux.
Les amygdales en feu, on entend : « Certains instrumentalisent la peur. La peur de la dissolution, de la dislocation, de la disparition. »

C’était le premier discours d’un Président de la Vème au Musée de l’immigration de la Porte dorée. A deux pas, la statue d’Athéna, déesse grecque de l’intelligence. On en aurait un besoin urgent, mais Athéna, comment dire ?... Elle a la téci de l’immigration juste là, dans son dos.
 Lol. 
L’antiracisme est le dernier joint du clivage gauche/droite. De la Com. Le vote FN, il faut être le premier francmac pour affirmer qu’il s’explique par la crise économique. Alors, ton Dieu marchand ? Il est cassé ? Il fonctionne pas ? Les States, le Qatar, la Chine, la Russie font la queue. La France, c’est la plus belle sur le trottoir…

Il paraît que l’histoire est « surprenante ». C’est pas ce qu’on a retenu ni de l’Histoire. Ni Nietzsche.
La question mode marxiste à mille milliards de sabords : qui réalise les conditions historiques d’un bégaiement en Europe ?
Le système nettoie : le diable Zemmour ne dit pas non à la déportation de cinq millions de musulmans.
Et Zemmour aide : la déportation de cinq millions de musulmans n’est « pas irréaliste ». La déportation de 5 millions de musulmans, « pas irréaliste » ? Irréaliste ? Un mot avec une balle engagée dans la chambre.
Ma parole, ils nous mijautent la descente pour tous.

3 commentaires:

  1. Excellent et inquiétant...

    RépondreSupprimer
  2. Cette pensée chaotique à pleine brassée. De cela sortira une pépite. Pas le choix. En route vers l'avenir !

    RépondreSupprimer
  3. "Une voiture folle dans une rue piétonnisée." + http://www.leparisien.fr/faits-divers/dijon-un-homme-fauche-une-dizaine-de-personnes-dans-le-centre-ville-21-12-2014-4391821.php = Le CGB 1er sur la métaphore prophétique.

    RépondreSupprimer

Attention : le CGB n est pas une démocratie. Si t es qu un gros con de troll, tu seras irrémédiablement réduit au silence.
(Les anonymes serviront de cibles aux tirs d exercice.)

Annonce Gogole: Faites de l'argent rapide et facile. Formation manager globe trotter sous 24h

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?