23 octobre 2013

Le bon complot et le mauvais complot

Sûr qu'une chienne comme Lolita, j'en trouverai pas 2

A l'occasion du 30ème anniversaire de l'attentat du Drakkar, qui a fait une soixantaine de morts parmi les militaires français à Beyrouth, le site Le Monde.fr publie un curieux article aux forts accents complotistes.
Un article d'autant plus surprenant que dans le cadre des attaques du 11 septembre 2001, le même journal a toujours été en pointe contre ceux qui remettaient en cause la version officielle du déroulement de l'attentat, dénonçant une vague de complotisme et n'hésitant pas à amalgamer tout ça avec le révisionnisme historique.
Pourtant si on examine cet article sur la destruction du Drakkar, on retrouve à peu près les mêmes arguments que ceux taxés de saugrenus concernant l'attaque subie par les USA :

-Des témoins directs jamais entendus par les enquêteurs
-Aucun camion retrouvé dans les décombres
-Hypothèse que le bâtiment fut en réalité miné
-Une mise en cause de services secrets prétendument amis

Des hypothèses diamétralement en opposition avec les versions données par les autorités militaires et politiques françaises.
Visiblement, au Monde, il existe un bon et un mauvais complot. Le bon devant systématiquement avoir minimum 30 ans d'âge.
On se retrouve dans 20 ans pour un article coup de poing sur les attentats de New York.

2 commentaires:

  1. Ah, la légende ! Mais comment ça se fait que Bourdon soit devenu si pas drôle ?...

    RépondreSupprimer
  2. rubrique histoire, suite :http://www.youtube.com/watch?v=Zdk2skqen3A

    RépondreSupprimer

Attention : le CGB n est pas une démocratie. Si t es qu un gros con de troll, tu seras irrémédiablement réduit au silence.
(Les anonymes serviront de cibles aux tirs d exercice.)

Annonce Gogole: Faites de l'argent rapide et facile. Formation manager globe trotter sous 24h

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?