11 septembre 2013

Fier comme un coq

 
En espérant qu'il ne passe pas du coq à l'âne...

AFP

L'artiste d'origine sud-africaine Steven Cohen a été arrêté mardi à Paris pour exhibition sexuelle et placé en garde à vue après avoir réalisé une performance dans laquelle il apparaissait le sexe enrubanné relié à un coq, a déclaré son avocate. Une source policière a confirmé l'interpellation de l'artiste et son placement en garde à vue, qui a été levé en fin de journée. Steve Cohen a reçu une convocation pour être jugé ultérieurement pour exhibition sexuelle, a précisé une source judiciaire. Il est cité à comparaître le 16 décembre devant le tribunal correctionnel, a expliqué son avocate, Agnès Tricoire, qui s'est indignée que la garde à vue ait duré une journée entière. Vers 9h30, l'artiste performeur, connu pour son apparence excentrique, est apparu sur le parvis du Trocadéro, perché sur de hautes chaussures et vêtu d'un costume d'oiseau. "Il a dansé avec le coq pendant une dizaine de minutes avant d'être arrêté par la police", a raconté Agnès Tricoire. Elle souligne que Steven Cohen est un artiste reconnu qui figure au programme du Festival d'automne de Paris et sera présenté à la Fondation Antoine de Galbert. "Avec cette performance, Steven Cohen voulait évoquer sa situation, partagé entre deux pays, l'Afrique du Sud son pays natal et la France où il vit actuellement", a expliqué l'avocate. "Cette garde à vue est une honte", a protesté Agnès Tricoire qui a assisté à l'interrogatoire de l'artiste. "La France embastille les artistes", s'est-elle indignée.

24 commentaires:

  1. Cette forme d'art est pusillanime! Quid d'une performance totale avec une AK47?!!! Connerie pour connerie, autant aller jusqu'au bout esthétiquement...

    RépondreSupprimer
  2. Trois détails qui résument notre époque :

    1) Les tchadors en arrière-plan d'un type qui se fait littéralement tirer la nouille par un animal. Fabuleux.
    2) « La France embastille les artistes » ; la Bastille, si j'ai bien retenu ma leçon (pas du tout orientée, hein...) d'histoire, c'était le règne de l'arbitraire. Quand, aujourd'hui, on applique le droit commun, c'est équivalent à une lettre de cachet. Je suis sûr que Maîtresse Agnès Tricard a eu la même réaction pour Julien et Esteban.
    3) S. Cohen est un... Sud-Africain. Voui. Le doute subsiste : s'agit-il d'un Afrikaner ou d'un Xhosa ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. S'agissant du point 3, vous pouvez vous adresser à Alain S.

      Merci de votre compréhension.

      Supprimer
    2. pour le point 1, je pense plutôt qu'il s'agit de nones...

      Supprimer
    3. Pourabonder dans le sens de lestat ,il doit s'agir des soeurs de la perpétuelle indulgence, groupe d'activistes dragueux couines apparues en 90 et de toutes les manipulations en rapport avec la tolérance et la visibilité de l'homosessualite décomplexée sous le prétexte de lutte contre le sidoche
      Alors, le type avec ses jambes féminines, qui se fait tirer la queue par le volatile qu'il a peut être souillé dans les minutes précédentes, ça reste cohérent et même, logique ou incontournable

      Supprimer
    4. @ Nonyme

      C'est vrai, c'est terrible de mentionner ce que le premier intéressé affiche ouvertement :

      http://www.ladepeche.fr/content/media/item/image/insolite/cohen.jpg

      @ Lestat

      J'y ai pensé, mais elles ont le visage bien couvert pour des nonnes.

      Si c'en sont, ça reste rigolo.

      Criticus

      Supprimer
    5. @Anonyme,

      Le seule chose que ce monsieur affiche ouvertement c'est sa bêtise.

      Par contre, j'ai remarqué qu'il avait une étoile sur la tête; serait-il parenté au rappeur américain "Birdman", qui lui aussi a une étoile sur la tête ?

      http://rapradar.files.wordpress.com/2009/11/birdman1.jpg

      Supprimer
    6. @ Anonyme vous-même, j'ai signé Criticus (pour une raison qui m'échappe, on ne peut pas mettre son pseudo depuis un iPhone)

      «Le [sic] seule chose que ce monsieur affiche ouvertement c'est sa bêtise»

      Non non, regardez bien, il affiche une étoile de David (à six branches) sur son front. L'étoile de votre rappeur n'a que cinq branches. Votre analogie n'a donc aucun sens.

      Criticus

      Supprimer
    7. @Criticus

      Ces deux messieurs sont cons, "artistes", et ont une étoile sur la tête. Que l'un affiche son appartenance à la marque heineken et l'autre au peuple juif n'a pas trop d'importance...


      P.S.: Vous n'aurez pas du prendre mon premier commentaire au pied de la lettre.

      Supprimer
    8. Ça a l'importance qu'ils veulent donner à leur geste. En l'occurrence, Steven Cohen se revendique juif. Afficher une étoile de David n'est donc pas anodin.

      Supprimer
    9. Vous avez sans doute raison.

      Supprimer
  3. Se faire tracter la bite par un coq, peut être le mode de locomotion écocitoyen de demain. Au point où on en est...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'ailleurs, le mouvement eco citoyen a de l'avenir....
      Après le coq qui te tracte la bite, le chat qui finit ta gamelle ( chez nous, c'est ce qu'on fait, économie de produit vaisselle oblige...) ,voici la tête de veau qui te suce le zguegue....
      Relisons notre maitre, le professeur Choron, dans''je bois, je fume et je vous emmerde'' coécrit avec un certain jean Christophe Florentin ....''quand je vois toutes ces gentilles têtes de veaux à l'étal des bouchers avec la langue dehors, ça me donne envie de me faire sucer.....''
      Dont acte
      Cependant, le malheureux n'étant plus parmi nous, il faut un volontaire....
      On va demander à Dominique Grosse Bécane, on sait qu'il a beaucoup testé et beaucoup pratiqué, il sera bon juge.....

      Supprimer
  4. vraiment pénible, tous ces soi-disant artistes contemporains qui habillent d'une légende foireuse leurs œuvres imbéciles. L'art dégénéré, reflet de la société qui l'entoure. On subventionne aussi ces gens-là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un jour, il faudra que l'on me dise ce que nous ne subventionnons pas.....
      Pas sûr que ça remplisse des annuaires téléphoniques....

      Supprimer
  5. en arrière plan c'est le congrès des femmes de ménage saoudienne.
    c'est ça la vie fabuleuse d'espèce di counasse...

    RépondreSupprimer
  6. Extrait du Monde, no comment :

    "Steven Cohen, 51 ans, plasticien et chorégraphe depuis le milieu des années 1980, est un habitué de ce type d'interventions dans des endroits symboliques ultra-surveillés. Parallèlement à ses spectacles, il a déjà semé la pagaille à Ground Zero, à New York, au Mémorial de la Shoah, à Lyon, dans des bidonvilles, à Johannesburg. Régulièrement arrêté par la police, parfois violenté, il poursuit envers et contre tout, malgré sa peur de plus en plus grande, ses actions dans des lieux publics. Il y sublime à sa façon un statut de victime autodésignée, que le port de l'étoile jaune en diadème ou en cache-sexe estampille d'une histoire barbare. Cohen dit toujours qu'il a "endossé l'obsession du génocide" de sa grand-mère maternelle juive, émigrée de Lettonie dans les années 1930."

    En fait, Steven n'est autre que la réincarnation de sa grand-mère, pour le coq, je ne m'avance pas, une aventure homogalante avec un french fucker qui a mal tourné, un soutien déguisé à Bachar ?

    RépondreSupprimer
  7. S'il avait réellement des corones, il ferait ça au Pakistan !

    RépondreSupprimer
  8. http://www.at.artslink.co.za/~elu/stevencohen/objects/front.jpg

    "Sur la scène de la chapelle Fromentin, il retire son étoile de David, se déchausse, s’assoit, ausculte son corps à l’aide de lampes munies de mini-caméras, fouille ses orifices, oreilles, bouche, verge, anus. On entend la voix d’Hitler en bande-son. L’artiste se tamponne une croix gammée sur la cuisse."

    Instant de grâce, instant sacré...Oôô temps, suspends ton vol: l'anus de Steven va s'ouvrir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même avec une mini caméra, passer par le méat urétral, le bout du zguegue quoi, c'est assez pénible sans anesthésie locale
      Faut mettre de la xylocaine visqueuse dedans, et c'est pas certain que ça marche à tous les coups
      Surtout faut commencer par ce côté sinon, si, par exemple, la caméra est passée par la rosette, tu risques la bonne infection urinaire des familles....

      Supprimer
    2. Tu rigoles ou quoi, Steven c'est un pro, il commande à son méat, mieux que la porte des étoiles, pas besoin de sonde urinaire, d'ailleurs, y'a plus aucune taille de sonde qui touche les bords, obligé de se les enfiler en fagot !

      Supprimer
    3. On commence par s'enfiler des caméras dans la queue, on sait pas par où ça va finir....
      Le bras dans le fion ?
      Mais c'est d'un banal....
      Murray, dans''roues carrées''avait croqué un type qui, à la fin du spectacle d'impro,s'enquille un code pénal dans l'ognasse en emmettant un borborygme en Hallemand( que je serais incapable de vous traduire)
      Pour l'instant, c'est le tribuable vronzais qui est champion toutes catégories du forçage passif des sphincters....

      Supprimer
  9. Les Nazis n'avaient certainement pas anticipé que leur action aurait ce type de conséquences, sinon ils se seraient abstenus...

    RépondreSupprimer

Attention : le CGB n est pas une démocratie. Si t es qu un gros con de troll, tu seras irrémédiablement réduit au silence.
(Les anonymes serviront de cibles aux tirs d exercice.)

Annonce Gogole: Faites de l'argent rapide et facile. Formation manager globe trotter sous 24h

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?