13 avril 2010

Féminisme matinal



Grosses lunettes, short très court et collants épais, elle marchait d'un bon pas en direction de la place du Cirque. C'est qu'elle était déjà en retard, et ce pauvre Christophe qui attendait sous la pluie ! Esperons que ce coup ci il ne se sera pas fait rançonner son I pod par les petits mecs des Derv'...

L'idée, soudain, qu'elle sortait avec un pauvre binoclard incapable de se défendre lui passa par la tête... M'enfin, elle était tout de même aux anges : il l'amenait au restaurant, au cinéma, à la plage et semblait ne jamais devoir remarquer qu'elle s'envoyait en l'air plusieurs fois par semaine avec son prof de Capoeira.

- Salut, t'es un peu en retard, dis donc.
- Oh ça va, hein ! Va te promener tout seul, si t'es pas content !

Elle l'engueula encore, et décida finalement de lui faire la gueule toute la journée. En début de soirée, Christophe s'étant excusé, elle consentit à une meilleure humeur, ne manquant pas toutefois de lui faire une série de reproches désagréables, de se moquer de lui devant tout le monde, et, pour le plus grand plaisir de tous, d'aguicher ostensiblement Sébastien, il est vrai bien plus cool et nettement mieux bâti.

Pauvre Christophe. Naguère, c'était soit l'une, soit l'autre. Soit la salope, animal d'extérieur, soit la mégère, bestiole d'intérieur.

Lui avait les deux pour le prix d'une.



4 commentaires:

  1. Cela me rappelle une chanson que l'on beugle les soirs de cuite dans ma belle province :

    "La femme qui m'aura,
    la femme qui m'aura
    N'aura pas toutes ses aises ;
    La femme qui m'aura,
    la femme qui m'aura
    N'aura pas ce qu'elle voudra ! Mais elle aura
    Des coups de poings sur sa gueule ;
    Elle en aura
    Autant qu'elle en voudra !
    Avec avec, du poil sous les roses."

    RépondreSupprimer
  2. Agréable à lire. On attend la suite.

    RépondreSupprimer
  3. Pauvre, pauvre Christophe...espérons qu'il choisisse mieux ses conquêtes la prochaine fois...projet ô combien difficile depuis que le moindre petit pecno s'improvise esthète après avoir examiné Maxim, Playboy Magazine et Nuts.

    RépondreSupprimer
  4. Bon portrait de la pétasse universelle, coeur de cible de "Be", ce nouveau magazine lancé avec fracas.
    La pétasse universelle est l'avenir de l'homme.

    RépondreSupprimer

Attention : le CGB n est pas une démocratie. Si t es qu un gros con de troll, tu seras irrémédiablement réduit au silence.
(Les anonymes serviront de cibles aux tirs d exercice.)

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?