16 janvier 2010

On repeint le mythe sur France Culture

Jeudi 14 janvier 2010 sur France Culture... un jeudi noir pour la culture:



Lilian, le nouveau penseur de la négritude - sorti de football sup - nous annonce, avec cette maîtrise approximative du subjonctif qui fait tout son style, qu'Esope était noir...

Loin de moi l'idée de vouloir remettre en cause les travaux du Docteur ès Lunettes Lilian, mais l'absence d'emploi du conditionnel passé est sans doute tropique... un effet de style, une licence poétique?

Que l'afro-centrisme débarque en France dans les valises de Kémi Séba... pourquoi pas. Une connerie à la mode aux Stazounis doit forcément nous retomber un jour sur la margoulette... mais sur dailymochon, pas sur France Culture!

Le genre ésopique est issu d'un folklore très ancien dont on ne sait même pas si il était oral ou scriptural et qui s'est enrichi au fil de l'histoire. Avant La Fontaine, il y eut les isopets chrétiens eux-même issus de traditions diverses (exemplum, fabula etc..).

On a écrit bien des vies légendaires d'Esope. Un moine byzantin, Maxime Planude, qui avait sous le coude un papyrus du IIème siècle avait composé une vie d'Esope le Phrygien sans doute inspiré de fragments d'Hérodote, qui avait sans doute lui-même adapté une vieille histoire assyrienne de la vie du chancelier de Sennachérib Ahicar dont on a retrouvé une version araméenne etc..

Bref, que des infos de première bourre sur cet Esope qui est ce qu'on appelle ( répétez après moi Mr Lunettes) : un personnage MYTHIQUE, un sans-papiers de l'imaginaire, le Dieu de la fable. Alors Lilian Thurlututu peut s'amuser à le peindre en noir pour le besoin de ses propres fables (Julien Macho le fait bien naître près de Troie) mais qu'il le fasse au CONDITIONNEL, bordel de merde!

22 commentaires:

  1. Le CGB n'est finalement qu'un énième refuge de libéraux-nazis...ce flot de haine visant à mettre en doute une vérité historique est digne d'ILYS.

    Tout le monde sait bien que de la roue à l'iPhone, l'Homme africain a tout inventé...seulement il s'est fait spolier par les démons blancs qui ont fait de la profitation sur son dos.

    Heureusement que frère Lilian à le courage de se battre pour rétablir la vérité !

    RépondreSupprimer
  2. C'est faux chez Ilys ils ne sont pas libéraux-nazis, juste anarcho-balladuriens, nuance

    RépondreSupprimer
  3. Et oui, y'a beaucoup de personnages qui peut casser l'imaginaire ...

    Y'a de l'évolution quand même, il a fini par comprendre (merci au valeureux pédagogue qui lui a expliqué) que l'esclavage n'est pas une spécificité des relations noirs-blancs mais un système économique antédiluvien...

    A quand la rédaction des "Etoiles blanches" en 50 tomes ?

    RépondreSupprimer
  4. cocorico !Monsieur poulet .

    http://www.dvdclassik.com/Critiques/cocorico-monsieur-poulet-rouch.htm
    ...
    nous y sommes.

    n.b. (censuré ? )

    RépondreSupprimer
  5. Pour "déconstruire", ils sont forts.

    On attend encore la première construction, au-delà des cases en bouse de vache.

    Entendre cet approximatif du subjonctif vanter qu'Haïti était la perle des Antilles sous administration française et ne pas comprendre que c'est sa population qui a transformé la perle en trou du cul des Caraïbes, en "pays" le plus pauvre d'Amérique, c'est une merveille.

    Et puis l'Egypte noire, Esope noir, tout ça m'interpelle au niveau du vécu, comme on disait à une époque. Ma maigre culture historique en prend un coup.

    RépondreSupprimer
  6. Je rêve ou il n'a tout simplement pas compris Paul Auster?

    http://littexpress.over-blog.net/article-14362493.html

    RépondreSupprimer
  7. ça mange pas de pain, reconnaissons-le...

    RépondreSupprimer
  8. Ah non, ça me fait vraiment chier d'entendre ce clown partout, reçu comme le messie par des intellos dont on ne sait si, au fond, ils le méprisent ou bien sont vraiment devenus dingues.

    RépondreSupprimer
  9. Je me suis mal exprimé : je pense que ça ne mange pas de pain parce que c'est d'une telle vanité que je SAIS BIEN que personne ne peut prendre ce type au sérieux. ça crèverait les yeux d'un myope: il dit à la fin qu'il faut déconstruire nos représentations, que "un Noir ça n'existe pas", qu'en fait, tout est question de représentations imaginaires MAIS son livre s'intitule "Mes étoiles noires". D'une côté il dit qu'il faut dépasser les questions de "race" (je suis 100% d'accord), mais son livre s'intitule "mes étoiles noires" et veut mettre en avant des gens sur l'unique question de leur couleur de peau!!!
    Quand je disais que ça ne mange pas de pain, je cèdais à la tentation de l'indulgence qu'on peut avoir pour un ado boutonneux qui croit avoir trouvé la solution pour sauver le monde. Il y avait un peu de mépris aussi, je le reconnais, dans cette expression. Elle n'est pas la bonne, réflexion faite.
    Je te suis parfaitement quant au fait que ce mec est reçu de partout, qu'il est membre d'un Haut Conseil de je sais plus quoi, que France Culture (France Culture!) lui cire les pompes et ne soumet pas son discours à la moindre critique (par exemple, celle que je viens de faire, qui tombe sous le sens).
    Pour le dire simplement, ce mec m'a l'air tellement inoffensif et à côté de son sujet que je ne vois pas en lui un grand danger. Après tout, des mecs qui disent des conneries et qui vivent de ça, il y en a des wagons.

    RépondreSupprimer
  10. Le même fait la une d’un numéro spécial du monde sur l’Outre-mer, j’en conclus qu’on fabrique un leader d’opinion noir dit de gauche pour contrer Madame Rama Yade et on finira avec des débats qui ne mangent pas de pain mais qui manifestent le parfait mépris des journalistes, à la fois, pour leur public et les intellectuels qui sont des salauds d’élitistes à liquider d’urgence

    RépondreSupprimer
  11. Le plus tordant de rire, est le sous-titre de son bouquin, "De Lucy à Barack Obama.".

    L'Australopithecus Afarensis n'étant pas un homo, mais en plus ce n'est même pas un de nos ancêtre communs, c'est donc une espèce différente, qui s'est éteinte il y a 4 millions d'années. D'après cette grille de lecture, si l'australopithecus afarensis était un noir, alors les gorilles et les bonobo sont aussi des noirs? Je suis confus, il dit aussi que les noirs sont des hommes.

    On passera sur la faute grossière de biologie que n'oserait même pas faire un élève en 4ème, et on s'attardera sur le fait conscient, ou inconscient, que Lillian Thuram estime donc appartenir à une espèce noire, mettant dans le même sac une espèce arboricole éteinte qui n'a laissé aucune descendance, et Barrack Obama.

    On imagine bien un blanc se permettre la même comparaison.

    RépondreSupprimer
  12. Eh bien Anusidéral a magistralement clos la discussion ! c'est quand même dingue, que le système ait proposé ce rôle à Thuram. A moins que...

    RépondreSupprimer
  13. Lucy est un cas d'école sur le traitement des sujets scientifiques par les média traditionnels : inexactitudes, connaissances des faits 15 ans plus tard, interprétations farfelues des titres des publications (voir les émissions délirantes du genre "on va créer un trou noir qui va absorber la terre" qui on été faite lors de l'ouverte du Large Hadron Collider au CERN), etc.

    Pour revenir sur le sujet, tout cela sent fort l'afro-centrisme de cuisine (pléonasme). Le même délire, la même falsification et interprétation farfelue de l'histoire. Au point ou on en est, on peut imaginer Cheikh Anta Diop au programme au collège d'ici quelques années.

    De toute façon, le relativisme culturel actuelle confère à chacun "le droit de croire en son identité" donc en "son histoire", la réalité historique sera bientôt quelque chose de condamnable dans la mesure ou elle peut contredire et donc choquer les croyances de quelqu'un.

    Vivement une interprétation Transsexueljudeoastronaute de la révolution française, et la vision Turquogitane feminine de l'évolution.

    RépondreSupprimer
  14. C'est une "fin de l'histoire" à laquelle personne n'avait pensé...

    RépondreSupprimer
  15. En bon franco-vietnamien, je suis scandalisé que personne n'ait encore écrit "Mes étoiles jaunes", histoire de changer le programme enseigné à nos têtes blondes, et de faire savoir que moi, en tant que Jaune, je suis l'héritier d'une couleur qui a engendré tant, de Yu Le Grand à Kim Jong Il.
    Ah, c'est déjà écrit dans plein de bouquins ?

    En tout cas, je réclame que les programmes scolaires soient changés, et que dorénavant l'on consacre un tiers de l'année à l'étude de la Jaunitude, et un autre tiers à des interventions de SOS Racistes.
    Et puis, qu'on donne des subventions aux entreprises créées par des Jaunes, qu'on construise des MJC dans le XIIIème, qu'on y paye une centaine d'éducateurs et d'insertionneurs sociaux; pour que l'on puisse s'insérer avec succès.
    Ah non, on a jamais eu besoin de ça ?

    Pourtant tout comme le continent Noir, le continent Jaune a bien été spolié,plombé par la colonisation et vit aujourd'hui dans une misère crasse, sous assistance humanitaire permanente, j'en veux pour exemple le Japon, la Corée du sud, etc.
    Ah non ?

    Bizzare.

    Malgré tout, bravo à l'intellectuel Thuram. Au fait, a-t-il aussi fait payer à France Cul 20 000 sa leçon de Noiritude anti-raciste ?

    RépondreSupprimer
  16. Il gatouille Thurlututu, il fait chier Esope mais aussi "La Noiraude"...

    http://bibliobs.nouvelobs.com/20100119/17072/jean-louis-fournier-repond-a-thuram-0

    Demain il s'attaque à Casimir. Et bientôt sortira la Thuram Mytho, d'Alfa Roméo.

    RépondreSupprimer
  17. Comme dirait Christopher Walken ds True Romance aprés avoir entendu Dennis Hopper et son histoire sur les Siciliens,faut qu'j'essuie la merde que c'type m'a versé dans les oreilles!

    RépondreSupprimer
  18. Il n y avait pas de vache blanche dans la Noiraude, juste une vache de couleur noire qui était deprimée et qui appelait chaque fois son psy.
    Lilian la turlupe s en prend à la france mais c est à son père qui l a ramené ici qu il devrait s en prendre.
    Le coupable c est son pere.
    Decidemment les fils des esclaves vivants chez les fils de leurs bourreaux ont beaucoup d imagination

    RépondreSupprimer
  19. fofana guy georges dieudonné

    c est beau !!

    RépondreSupprimer
  20. Au passage, la dernière de Thuram... Il lance un projet pour sauver la France et l'Europe de la crise, et pourquoi pas le monde !

    Ca s'appelle Roosevelt 2012, il s'est associé à Stéphane Hessel (l'ancien résistant) et Curtis Roosevelt, petit fils de l'ancien président américain Franklin Roosevelt lui-même !

    http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20120224trib000684740/les-15-mesures-radicales-de-roosevelt-2012-pour-sortir-de-la-crise.html

    J'ai pas tout compris mais ça a l'air puissant...

    THURAM, PRESIDENT !

    RépondreSupprimer
  21. C'est de la fiente de sumotori leurs quinze mesures. Inutile à partir du moment où il n'est nul part question de changer la métaphysique économique néolibérale qu'est le régime monétaire des changes flottants par un retour à l'étalon-or. Leur mouvement ne sert qu'à fantasmer sur un rôle de sauveur du monde qu'ils pourraient tous jouer. Fantasme de puceaux de la vie très en vogue.
    Et puis, j’m’engage pas dans un mouvement où circule en toute impunité Djamel Bensalah et y a même pas une bonne meuf dans leur truc.

    RépondreSupprimer

Attention : le CGB n est pas une démocratie. Si t es qu un gros con de troll, tu seras irrémédiablement réduit au silence.
(Les anonymes serviront de cibles aux tirs d exercice.)

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?