20 janvier 2010

Air France : les gros moyens.


Tous ceux qui ont déjà pris l’avion savent que les passagers y sont traités comme de la merde. A moins de voyager en première classe ou, plus encore, en business class, les clampins sont assis sur des sièges étroits, installés aussi près que possible les uns des autres. Quand un type devant toi se met en tête d’incliner son dossier pour piquer un somme ou pour faire un putain de sudoku, il ne reste généralement que quelques centimètres entre l’arrière de son dossier et ton pif. Il ne s’agit plus d’avoir envie d’éternuer, ou c’est l’incident.
Air France a choisi de franchir une étape supplémentaire dans la déshumanisation totale de ces connards de touristes : désormais, les gros payeront deux places. La manœuvre est simple : on généralise des sièges étroits, sans espace entre eux ; puis ont décrète que les gens ne pouvant pas y insérer leurs fesses devront en louer deux. C’est arithmétique, c’est simple, ça rapporte.

Messieurs les terroristes ont beaucoup œuvré pour que les contrôles d’accès aux avions deviennent de plus en plus inquisitoriaux. De la fouille des bagages aux mains baladeuses, du portique anti-ferraille au scanner corporel, les mesures prises pour éviter leurs conneries explosives se sont progressivement rapprochées de celles réservées d’ordinaire au bétail. Mais, me diras-tu, lecteur globe-trotteur, c’est pour une raison de sécurité collective. Oui, c’est vrai. En revanche, l’idée de faire payer le voyage au poids, elle, n’a rien à voir avec la sécurité, quoi qu’en disent ces faux derches d’Air France. Il y a deux ans, d'ailleurs, l’avide compagnie aérienne avait dû lâcher de l’oseille à un passager qui avait le tort de peser 160 kilos, et qui avait dû acheter deux places pour y poser son prose encombrant. Les juges avaient condamné Air France à des broutilles.

Le métro parisien a été construit à une époque où les gens étaient petits. Bon. Les rames sont étroites, elles vont et viennent dans des tunnels étroits, et les sièges sont ridicules. On comprend qu’on a du mal à percer partout des tunnels plus larges pour le confort de nos popotins : OK. Mais les métros qui se construisent depuis, ailleurs qu’à Paris, pardon ! C’est du large. On ne lésine pas pour trois centimètres, on prévoit maousse. On fait, en somme, ce qui est normal dans une société civilisée : on adapte la machine à l’homme, et non l’inverse.

Jusqu’à ces dernières semaines, il était à peu près convenu à la surface de la Terre que la dignité d’homme (et de femme, je cause ici pour toute l’humanité !) était attribuée à chaque individu, ni plus ni moins. Un homme = un vote, par exemple, est l’application de ce principe. Air France voit les choses autrement : un individu ? Combien de kilos ? Comme un viandard compte le bœuf à la tonne, la compagnie française discrimine à tout va en fonction de ton tour de cul ! Si on y réfléchit un peu, l’idée est opportune : il paraît que la population grossit, et que le pire est à venir. Les difficultés financières d’Air France sont peut-être en passe de s’alléger, à mesure que le poids moyen du passager s’accroît. Et, comme les individus grandissent aussi, si Air France trouvait le moyen de réduire encore la distance séparant les rangées de sièges, d’ici vingt ans, elle pourra exiger que les grands achètent deux places : l’une devant, l’autre derrière ! Mieux : pour rationaliser encore plus le stockage des voyageurs, l’idée ultime serait de supprimer complètement les sièges pour ne garder que les accoudoirs : les passagers seraient clipsés directement dessus, avec consigne de ne pas desserrer les fesses avant l’arrêt total en bout de piste !
Jusqu’à présent, l’idée de vendre un billet pour le prix de deux était cantonnée aux comédies burlesques ou aux blagues pied-noires : qu’on se le dise, Air France ne rigole plus.

30 commentaires:

  1. Le mieux est qu'ils enlèvent les sièges et les remplacent par des tabourets de bar fixés au sol.

    RépondreSupprimer
  2. Un vrai article digne de la HALDE!!

    Si un gros n'est pas content d'air france, il prend une autre compagnie. Si un maigre ne tolère pas la discrimination qui est faite envers les gros à air france, il prend une autre compagnie.

    Si une compagnie propose un service de merde, a priori , elle va mourir (sauf si elle est subventionnée ou aidée par l'état). Ca c'est le libéralisme; ça c'est l'offre qui s'adapte à la demande, la machine qui s'adapte à l'homme et à ses demandes comme vous dites. Ca marche bien sauf quand l'état vient foutre sa merde en subventionnant ou en aidant l'entreprise qui a alors tout loisir, en situation de monopole, de dire merde à ses clients trop gras)

    RépondreSupprimer
  3. ATTENTION : la seul vrai information (d'apres les commentaires de l'article) semble etres qu'Air France rembourssera le supplément si l'avion n'est pas complet au moment du départ.
    Le supplement de 75% etant déjas en appliquation.
    Tout est faux dans Le Monde meme la date.

    RépondreSupprimer
  4. En effet, info démentie par Air France:

    http://www.20minutes.fr/article/377804/France-Les-obeses-ne-devront-pas-payer-un-second-siege.php

    RépondreSupprimer
  5. Arrêtez de déconner. Air France ne dément rien du tout : les gros devront se payer un autre billet (On "offre" 25% de réduction sur le billet supplémentaire - j'adore l'hypocrisie) et, si l'avion n'est pas complet, ils n'auront rien à payer de plus. Si l'avion est complet, on les REFUSE. C'est exactement ce que disait l'article du Monde que je liais. Exactement.
    L'anonyme de 10:28 est un con. C'est un con scientifique, au sens où il en a toutes les caractéristiques et que sa connerie peut être soumise à des tests infinis sans jamais être infirmée.
    Il ne comprend pas que c'est JUSTEMENT parce que des compagnies proposent des services indignes qu'il faut les critiquer, même si ses clients s'en satisfont. Son attitude revient à dire "moi, je m'en fous, je suis pas gros". Et sa foi dans le mécanisme magique du marché est le signal qu'en matière de business et d'emmanchage, on a encore de la marge...

    RépondreSupprimer
  6. Surtout que les avions sont toujours complets.

    RépondreSupprimer
  7. Allez, pour vous détendre je recommande la lecture de cet article sympa de l'hebdo "The Onion" du 5 novembre dernier, en rapport avec le sujet...
    (c'est un hebdo satirique new yorkais qui ne raconte absolument rien de vrai)

    http://www.theonion.com/content/news/united_airlines_exploring

    RépondreSupprimer
  8. Beboper, t'as un mauvais référentiel. C'est pas la machine ni ne veut pas s'adapter à l'homme, ce sont les gros porcs qui veulent à la fois bouffer à l'infini parce que c'est possible et ensuite utiliser la machine à l'infini parce que c'est possible.
    160 kilos c'est effectivement un tas de viande, c'est combien d'heures par jour rien qu'à bouffer ça ? On vient pas réclamer sa dignité quand on l'a déjà perdu y a bien longtemps.

    RépondreSupprimer
  9. le con scientifique de 10:2820 janvier 2010 à 15:32

    Il y a plein de choses dans la vie qu'on paie "en fonction":

    - en fonction de ses revenus : ses impôts, ses cotisations sociales, sa mutuelle (CMU)
    - en fonction de la météo: quand il neige au maroc, le prix des agrumes augmente
    - en fonction de son appétit: la grande pizza est plus chère que la petite,
    - en fonction de ses envies: une Porsche c'est plus cher qu'une Dacia

    Il y a parmi ses choses des choses que l'on choisit (le prix de sa voiture ou de la pizza qui nous fait envie)et des choses que l'on ne choisit pas (le montant des impôts qu'on vous demande ou la météo au Maroc). Je ne sais pas à quelle catégorie appartient l'obésité. Ce que je sais c'est que moi qui ne suis pas obèse, je paie avec mes cotisations sociales pour la prise en charge par la sécu, à partir d'une certain index de masse corporelle, du bypass gastrique chez les gros, pour la prise en charge des consultations chez les nutritionnistes etc , etc... et qu'on m'a pas demandé mon avis.

    RépondreSupprimer
  10. Tu devrais monter une boite et la rendre rentable avant de faire le maq !

    RépondreSupprimer
  11. Les gros mangent en masse le pain des français, c'est un fait. En conséquence de quoi je suis radicalement anti-gros et ne peux que saluer cette mesure innovante d'Air France, rejoignant dans la lutte les compagnons d'armes de la RATP et leurs pièges anti-gros pour escalators. Thin shall win !!!

    RépondreSupprimer
  12. Je soutiens totalement notre ami anonyme mais néanmoins scientifique de 10:28.

    Mort aux gros !

    Bebop, con va ! Tu dis ça parce que tu voyages jamais en avion ! Sale égoïste !

    Moi, je les déteste ! Ils occupent MON siège, avec leur bidoche qui déborde et en plus ils devraient payer le même tarot qu'un individu normal qui fait chier personne* ?

    Qu'ils paient double, ça nous évitera les boulets.

    Heureusement que le marché et la divine providence de la logique commerciale ont créée Ryan Air, qui nous fera voyager DEBOUT !

    Clarence, Star Alliance member

    * Et plus sérieusement, dans ce cas-là Bebop, faudrait également que tu partes en guerre contre la limitation de poids pour les bagages, qui rejoint in fine la même logique. Ouais, comment ça j'ai droit qu'à vingt kilos et je dois payer plus si j'emporte plus !? DISCRIMINATION !

    RépondreSupprimer
  13. Putain le con scientifique me fait penser aux cocos des années 60-70-80 avec leur vision théorique et froide du monde où tout doit rentrer dans le modèle au mépris de la complexité du réel.
    Évidemment comme pour les cocos, les "courageux" commenceront à leur chier sur la gueule 20 ans plus tard, c'est à dire vers 2030.
    T'as encore de beaux jours devant toi con scientifique.

    RépondreSupprimer
  14. c'est froid et clinique . mais j'aime pas les gros, donc je m'en tape, je lutte déja suffisament contre l'interdiction de fumer dans les lieux public....chacun son combat, GROS DE CE MONDE DESCENDEZ DANS LA RUE

    RépondreSupprimer
  15. le con scientifique de 10:2820 janvier 2010 à 18:31

    Hé les gars, le "marché" ne fait que répondre à vos demandes. Mais on ne peut pas espérer voyager à l'autre bout du monde pour 20 euros ET dans des fauteuils suffisamment larges et confortables pour y accueillir des gros culs sauf à croire que c'est à la compagnie aérienne de payer pour vous. Si les fauteuils sont étroits, c'est parce que c'est vous, les voyageurs qui voulez des tarifs défiants toute concurrence, qui l'avez demandé. Le "marché" vous obéit au doigt et à l'oeil.

    RépondreSupprimer
  16. Woputain ! on est tombé sur un mec qui gueule parce qu'il paye pour les gros (alors qu'il est mince), pour les vieux (alors qu'il est jeune), pour les chômdus (alors qu'il bosse), pour les cancéreux du poumon (alors qu'il ne fume pas), pour les handicapés (alors qu'il pète le feu).
    Un conseil : coupe-toi une jambe et mets-toi au cigare, ça rentabilisera tes impôts, hé, bien portant !

    RépondreSupprimer
  17. Ouais, en même temps, la cabale à coups de "con", merci bien.

    J'arrive pas vraiment à comprendre qu'on fasse de cette affaire une tempête dans un verre d'eau...

    C'est quoi le problème ? La déshumanisation commerciale des rapports client-Air France à l'heure d'internet et de la globalisation des standards ? La norme de taille des sièges qui n'évolue pas avec celui de la clientèle Nord-Américaine stéréotypée ? Est-ce qu'une politique commerciale plus agressive vis à vis des personnes de fortes corpulences aurait pu tirer JAL de la faillite ? Le calcul du ratio poids transportable/prix dans un A380 est-il moral scientifiquement ? Et enfin, last but not the least, peut-on calculer la dignité des obèses en calories ?

    Si certains ici veulent payer pour les autres, et offrir "leur" espace au motif de la dignité, après tout, ça les regarde, mais faudrait éviter les raccourcis vaseux.

    Quand mon ami scientifique (oui, je dis ami, car les libéraux opprimés ont toute ma sympathie) explique que la tendance - souhaitée par le plus grand nombre et validée par un modèle commercial viable - a voulu qu'on entasse de plus en plus de passagers histoire d'obtenir ces mêmes billets d'avion moins cher, il faut comprendre que cette tendance impose dès lors une norme.

    Vous pouvez toujours houspiller dessus, c'est d'une implacable logique. Et on oppose pas la dignité à ça.

    Mais faut croire que les GROS veulent le beurre et l'argent du beurre en plus de sièges préférentiels... Et pourquoi pas une petite pipe au passage ?

    Et après on va chialer sur la perte de bon sens et de responsabilité dans nos sociétés...

    Clarence, il a décidé de devenir GROS (y'aura finalement des avantages préférentiels, sans parler de gonfler le trou de la sécu sous l'oeil compatissant de mes amis contribuables solidaires et attentif à ma dignité et mon bien être en dépit du leur - Merci les amis, je verse une larme)

    RépondreSupprimer
  18. Le scientifique de 10h28 a tout mon soutien...

    Si les gros ne sont pas contents, ils n'ont qu'à aller voir ailleurs (Japan Airlines, par exemple, voilà une compagnie light)... On, enfin, eux, ils ont encore le choix de voyager avec une autre compagnie, c'est ça la liberté...

    En outre, ils ne paieront que 70% du prix du billet de l'excédent corporel et le fauteuil sera localisé à coté du fauteuil où repose la plus grande partie du Bibendum...

    Si ça, c'est pas du geste commercial...

    RépondreSupprimer
  19. Comprends pas. Y a ENCORE des gens qui acceptent de voyager sur Air France ??!
    Faut croire que la crise ça empêche pas les gens de vouloir payer plus cher...

    RP

    RépondreSupprimer
  20. Personne n'a pensé a ce qu'il se passerait si le gros en question n'avait pas de siége libre à la place a côté....

    si c'est deux places avec 5 métres de distance entre les 2 ???

    HEINNN ON Y PENSE PAS MERDE
    comment qu'il fait le GROS avec SES GROS pieds en forme de knacky balls pour mettre ses gigots a 5 métres de SON TRONC

    OU ALORS cette place lui sert à STOCKER SES CHIPS et ses Curly, mais comme il peut pas bouger sans avoir de frottements entre ses GROSSES fesses le GROS , est ce que c'est une hotesse qui fera le déplacement pour lui apporter ses chips ???

    ET EN CAS DE TROUS D'AIR ON FAIT QUOI ???

    ON VA TOUS CREVER MERDE!!!

    Vivement que Laurence Boccolini médiatise tout ça

    RépondreSupprimer
  21. Quand vous en aurez fini, vous pourrez lutter pour l'adoption et le mariage des couples homosexuels. C'est vrai quoi, on te fout des standards, là, comme ça, qui déshumanisent, alors que "j'vois pas pourquoi".

    Vous vous attendiez à quoi ? Un gros, c'est plus lourd, ça consomme plus de carburant et ça prend plus de place, donc il paye plus.

    Vous agissez exactement comme n'importe quelle pimbêche germanopratine, le beurre, l'argent, le cul de la crémière et les encouragements du crémier.

    La froideur scientifique ? Un avion n'a pas un volume infini, même avec beaucoup d'amour et de compassion.

    Pas de place dans les avions ? Oui, c'est vrai. Cependant, des sièges plus spacieux, c'est moins de monde dans l'avion, c'est le prix qui augmente, et ça me fait une belle jambe du coup, de regarder l'avion depuis le tarmac et de me dire qu'il y a plus d'espace.

    La classe affaire au prix de la seconde, c'est comme lancer une pomme en l'air et se plaindre qu'elle s'écrase au sol. Eh, si on essayait d'humaniser la gravitation ? Je trouve ça un peu froid, mathématique et scientifique…

    RépondreSupprimer
  22. Arrêtez de vous prendre la tête ; ce sont les pauvres qui sont gros, a forciori demain, et les pauvres n'ont pas jamais leur mot à dire dans ces histoires. Quand ils l'ont ça pisse le sang, ils se font réentuber dans la décennie et diaboliser pour le millénaire qui suit.

    Vous cherchez quoi ? La vérité ultime ? La voilà : les gros sont pauvres et les pauvres ferment leur gueule question management de société-mon-cul, ils ne sont jamais dans le top-ten-enterprise, pire que des noirs.
    Les pauvres payeront donc.

    C'est le pire débat du CGB que j'ai vu, comme quoi moins on est con plus on encule les mouches.

    RépondreSupprimer
  23. Pardon, pardon, les mouches ont droit, elles aussi, à une vie sexuelle, merde !
    (tu parles d'un débat débile. Moi, je voulais pas de débat, je voulais juste que vous la fermiez)
    Bande de têdeneu, si on se met à payer sa place au poids, les anorexiques vont demander à voyager gratos ! Et vous, avec vos principes déshumanisés à la mors-moi le bourrelet, vous serez obligés de payer à leur place !
    Bien fait.

    RépondreSupprimer
  24. Le syndicat des chauffeures de bus a annoncé une grève car :
    "Les gros c'est chiant, ils prennent toujours 2 places dans l'bus. Résultat, les transports sont surchargés."

    Des vendeurs d'UVA et UVB se sont insurgés :
    "Font chier ces mecs, ils m'en fouttent toujours partout dans mes salles de bronzage. Et encore rarement une machine arrive a les supporter plus de 12 minutes."

    La majorité des vendeurs de vetements se sont exclamés :
    "RAS LE BOL des tee-shirt MXXXL, aaaaaaaaah. En plus ça pue la transpi dans les cabines d'essayages bordel!"

    Les salariés d'IKEA ont voté le nouveau texte de loi :
    "A partir de 2012, l'entrée au magasin sera soumise à un test de poids, on en a marre de revisser les boulons des tabourets à chaque gros qui passe.."

    La majorité des Fast food a mis en place une nouvelle campagne de pub : "Un gros sans sa monnaie est un gros dehors, ras la soupière des commande a 140 €."

    L'association des femmes de ménages a ajouté la mention suivante à sa convention collective :

    "Le tarif sera dorénavant comptabilisé en kilos : pour un gros allant de 95kg a 115kg le prix s'élévera desormais à 19€/h et cela de manière exponentielle suivant le rythme de reproduction de l'espèce"

    STOP a la discrimination!

    RépondreSupprimer
  25. pour le métro .......c'est pas tout à fait vrai
    celui de beijing a à peu près les mêmes dimensions que celui de st petersbourg ( et les ruskoff que j'y ai vu sont pas gros) alors qu'ils ont pas été construit à la même époque
    pour l'ami scientifique (12h28) j'aurais du mal à l'accabler
    personne n'est prêt à renoncer à ses vacances ni prêt à payer ses voyages plus chers ni prêt à renoncer à la bonne la vraie la gentille société de consommation
    l'industrialisation et le marché sont les deux mamelles du bonheur moderne
    conséquence logique : si on refuse de payer plus ALORS il faut accepter d'être traité comme du bétail
    pareil pour les vêtements ; si on refuse de porter des fringues modèle standart faut les faire couper sur mesure
    ceci dit y a d'autres compagnies aeriennes mais c'est pas mieux
    et il me semble que là air france fait un geste commercial en ne faisant payer QUE 70% du billet du fauteuil surnuméraire
    comme dit bodicker la tendance à vouloir payer moins impose un modèle commercial et industriel et par là même une norme
    sur la taille du croupion pdans l'exemple qui nous occupe
    mais aussi sur la forme du pied la longueur de la queue le métabolisme de base la résistance au sommeil ou la tolérance à la connerie ( d'où le succès variable des émissions de télé)

    RépondreSupprimer
  26. ha merde !
    modéré avant de l'avoir envoyé !
    c'est pas d'bol !

    RépondreSupprimer
  27. Je suis jeune, grand, mince, blond, je mange raisonnablement, je suis sociable et bien élevé.

    Je pense que je mérite un tarif réduit sur air-übermensch.

    Sinon je me bourre de jack et de chili et je vous enfume la carlingue!

    RépondreSupprimer
  28. Et ceux qui s'aiment prendront le train

    RépondreSupprimer
  29. CGB fait du misérabilisme droit de l'hommiste. Pauvres gros, pauvres arabes, pauvres noirs discriminés...
    Le nom du favori qui pointe vers ton blog portera désormais la mention "HALDE".

    RépondreSupprimer
  30. " CGB fait du misérabilisme droit de l'hommiste. Pauvres gros, pauvres arabes, pauvres noirs discriminés...
    Le nom du favori qui pointe vers ton blog portera désormais la mention "HALDE". "

    Mais non, on ne fait pas dans le misérabilisme puisqu'on a aucune pitié avec les pauvres cons dans ton genre.

    RépondreSupprimer

Attention : le CGB n est pas une démocratie. Si t es qu un gros con de troll, tu seras irrémédiablement réduit au silence.
(Les anonymes serviront de cibles aux tirs d exercice.)

Annonce Gogole: Faites de l'argent rapide et facile. Formation manager globe trotter sous 24h

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?