13 février 2009

La pêche des phoques et la chasse aux fucker

7 commentaires:

  1. Bien joué les gars!
    "Animaliste"... et puis quoi encore.

    Leur énorme rafiot ferait une belle épave et la moumoute de Paul Watson un beau scalp.

    RépondreSupprimer
  2. racaille, ce mot universel.

    RépondreSupprimer
  3. "Farley Mowat", mais quel est le pingouin qui a pondu un nom pareil??
    Qu'ils aillent se le faire pirater par les Capitaines Crochet somaliens leur rafiot....

    RépondreSupprimer
  4. Tiens, ça me fait penser à ce cher Anarveg (dit "The Black Radis"). En voilà un qui mériterait de faire partie de l'équipage du "Farley Mowat".

    RépondreSupprimer
  5. Ne ranimons pas les vieilles querelles, mon K...
    En revanche, moi qui fréquente parfois du défenseur de faune sauvage, je ne suis pas surpris par l'attitude du Watson: bon nombres de ces gens préfèrent effectivement sauver un animal qu'un être humain. Il y aurait une thèse à faire sur la misanthropie ( je risque "l'anthropophobie")de certains "défenseurs de la vie" auto proclamés...

    RépondreSupprimer
  6. J'aurais risqué la zoophilie... mais j'ai beaucoup moins de classe.

    RépondreSupprimer
  7. Paul Watson est un type bien, et les pêcheurs que l'on peut comprendre feraient mieux d'apprendre à ne pas se faire manipuler.

    Paul Watson écrit souvant sur infowars.com

    Il est bien entendu que si Paul Watson fait de la provoque, c'est pour attirer l'attention.

    Le coup est réussi.

    Finallement les pêcheurs feraient mieux de s'informer avant de casser du Watson

    RépondreSupprimer

Attention : le CGB n est pas une démocratie. Si t es qu un gros con de troll, tu seras irrémédiablement réduit au silence.
(Les anonymes serviront de cibles aux tirs d exercice.)

Annonce Gogole: Faites de l'argent rapide et facile. Formation manager globe trotter sous 24h

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?