21 janvier 2009

Yazid(entitaires)

Déjà que le gros Yazid Sabeg (on peut dire gros? ce n'est pas de la discrimination?) nous pompait l'air avec son lobby patronal pour la diversité ("Institut Montaigne", mais ce bon Michel n'a pas demandé à être le porte-drapeau d'une cause aussi foireuse), voilà qu'il s'excite comme une puce avec sa Grande mission confiée par notre Président sur la diversité: c'est qu'il est devenu Commissaire le bougre, oui Commissaire comme Xavier Vallat et Darquier de Pellepoix sous Vichy.... Parce qu'avec Big Yaz, c'est bien Pétain qui revient d'entre les morts!

Ce monsieur préconise ouvertement, à partir de la photographie, un tri ethnique et racial...notamment à partir de la couleur de la peau, comme le dit un présumé sociologue au sujet de la diversité chez les élus locaux: «J'ai regardé les clichés des élus, puis j'ai corrélé avec les noms de famille et j'ai réalisé quelques vérifications téléphoniques.»

Une liste! Une liste! Le terme scandaleux est faible face à ce déferlement de sottises, à ce torrent de conneries...et de racialisme à peine déguisé.

La diversité, c'est le nouveau hochet patronal pour étouffer la lutte des classes, la diversité se fera toujours au détriment de l'égalité.

Dans 10 ans, Big Yaz se félicitera de son tokenisme (intégrer une élite issue des minorités pour donner l'illusion d'un progrès global), un premier ministre "issu de la diversité" paradera sur le parvis de Matignon devant des médiacrates dévôts et le Peuple d'en bas, celui qui n'a pas de couleur, continuera à crever dans sa merde.

4 commentaires:

  1. Le nouveau commissaire politique n'y allant d'ailleurs pas par quatre chemins: il vient de déclarer que la France était en état d'apartheid racial et de guerre civile sociale, et que si (en gros) on ne lui donnait pas les pleins pouvoirs elle serait en guerre civile tout court d'ici peu. Absolument tout le monde se range aux prophéties lepénistes mais avant 30 ans de retard, lorsque la solution que le borgne préconisait alors n'est décidément plus acceptable.

    Mr Sabeg, quid d'un moratoire complet pendant 10 ans sur l'importation de non-Européens sur le territoire national, histoire de faire s'éloigner le spectre de la guerre que vous brandissez? comment? ah non, la colonisation de mon pays doit aller jusqu'à son terme et je ne dois pas y opposer ce genre d'objections. Bon d'accord, je retourne taffer pour rembourser le prêt sur ma maison, tut en versant au passage de gras impôts aidant à ladite colonisation.

    L'Histoire des hommes est inouïe.

    RépondreSupprimer
  2. Et voilà, on se prend de l'Obamania dans le cul, et mon pays se prend à rêver d'une ségrégation qu'il n'a jamais pratiqué.
    Salopes de fossoyeurs.

    RépondreSupprimer
  3. http://walkingalongtherailways.files.wordpress.com/2008/02/token.jpg

    Token black kid chez nous çà donne Token fat pig.

    Ah çà oui du hochet on va en manger! D'autant qu'il infantilise à souhaits.
    Sarkozy est un malin. Tous ceux qui ont voté pour lui n'admettent pas qu'ils l'ont aussi fait pour des raisons identitaires, d'identification De la Nation(discours de Marseille). Nous pourrions dire clarification...
    Sa diversification de la diversité qu'il ne nous promet pas, pas plus qu'il verrait comme un danger, mais qu'il impose aux français comme un état de fait merveilleux ne provoque pas chez nos votants de réaction publique de mécontentement. En somme, nous le savons, le parfait progressiste. Pas plus dans l'intimité.
    Prince Mdivani

    RépondreSupprimer
  4. Avec Big Yaz en guise de boule de bowling, on sûr de faire un strike pour dégommer le toujours sémillant Philippe Manière et son patron le sympathique Babar.

    RépondreSupprimer

Attention : le CGB n est pas une démocratie. Si t es qu un gros con de troll, tu seras irrémédiablement réduit au silence.
(Les anonymes serviront de cibles aux tirs d exercice.)

Annonce Gogole: Faites de l'argent rapide et facile. Formation manager globe trotter sous 24h

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?