3 novembre 2008

La liberté si j'veux!

Les TI.G. pourront être effectués sous forme de pendaison,
sur la base du volontariat.

La France est gouvernée depuis quelque temps par des laxistes. Des anges laxistes. La permissivité n’a jamais été aussi forte que depuis que la droite est à l’Elysée. J’essplique.
Pour faire entrer dans la tête des gens que travailler le dimanche est un bien, on nous a servi l’argument du volontariat : les gens QUI LE SOUHAITENT pourront travailler le dimanche ! Aussitôt, des légions de néo libérés se disent qu’ils gagnent quelque chose dans l’opération : une liberté de plus, la liberté de choisir entre travailler pendant que les autres ne foutent rien, ou ne rien foutre soi-même. Youpi !
Aujourd’hui, on nous ressort la même option : les travailleurs qui ne seront pas encore morts à 65 ans pourront CHOISIR de travailler jusqu’à 70 ans s’ils le souhaitent. Le volontariat, encore et toujours. La France de Sarkozy, c’est « tu fais comme tu veux ! » En bon soixante huitard, il applique le « il est interdit d’interdire », de comique mémoire. Les temps anciens ont connu le joug de la Loi (bouh !) qui, tenez-vous bien, s’appliquait à tous de la même façon ! la France a vécu sous cette dictature-là pendant trop longtemps, sous les règles contraignantes et patriarcales, rigides et autoritaires, arc-boutée sur des positions d’un autre âge ! C’en est bien fini !
J’aimerais savoir s’il y a un salopard parmi les lecteurs pour se déclarer ennemi de la liberté. Qui s’y risque ? Allons, qui voudrait qu’on supprime la liberté de travailler malgré l’arthrose ? Malgré la parkinson ? J’attends les staliniens… personne ? Bon.
Pour faire passer les mesures les plus antisociales, il est entendu qu’un minimum de ruse est nécessaire. Dans un pays qui fut révolutionnaire – il y a certes des millénaires de cela -, personne ne se risquerait à y aller trop fort sans précaution. La liberté, du moins cette version-là, sert justement à ça. Désormais, quand on voudra vider une loi protectrice de toute substance, on lui opposera simplement la liberté de ne pas l’appliquer ! Si le Pèzident ne reste pas dans l’Histoire pour ça, c’est à désespérer de la piraterie !
Désormais, donc, l’âge de la retraite sera de 65 pour ceux qui veulent, dimanche sera un jour de repos pour ceux qui ont envie de buller seulement, l’âge de la majorité sexuelle sera de 15 ans sauf pour ceux qui voudront se faire enculer dès l’âge de 12 ans, l’égalité entre les hommes et les femmes sera absolue pour ceux qui y trouvent de l’intérêt, l’instruction des enfants sera obligatoire mais on pourra s’en dispenser si on déteste les intellectuels, le SMIC sera un salaire minimum mais ceux qui le veulent pourront – sur volontariat et en en faisant la demande écrite- être payés moins. Quant aux gens qui n’ont jamais d’accident de voitures, ils pourront se dispenser de s’arrêter aux feux rouges.

2 commentaires:

  1. Madame, Monsieur,

    Il semblerait que vous ayez uploadé sur cette page web des contenus portant atteinte au droit d'auteur.

    Nos robots viennent de capturer les flux et le reste comme pièces à conviction.

    Vous recevrez dans les 15 jours un courrier AR de la part de la commission mise en place pour ce faire.

    Vous avez toutefois la possibilité avant élimination de tenter de prouver votre innocence.

    A bientôt cher citoyen.

    RépondreSupprimer
  2. Pour ce qui est du travail à 70 ans, je dirais OUI par égoïsme.

    Mais dans un pays qui manque cruellement d'offres d'emplois, je dirais non par solidarité.

    Tant que notre fiscalité des 30 glorieuse poussera les patrons aux prise de bénéfices à court terme et paralisera l'embauche :
    Cette question n'est de toutes façons pas pertinente.

    RépondreSupprimer

Attention : le CGB n est pas une démocratie. Si t es qu un gros con de troll, tu seras irrémédiablement réduit au silence.
(Les anonymes serviront de cibles aux tirs d exercice.)

Annonce Gogole: Faites de l'argent rapide et facile. Formation manager globe trotter sous 24h

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?