17 septembre 2017

17 août 2017

Charlottesville

Attention danger


Cette sale histoire suit la même séquence que l’affaire Trayvon Martin: on se souvient que les médias s’étaient immédiatement emparés de l’affaire pour brosser la scène larmoyante d’un tendre enfant lâchement abattu par un suprémaciste blanc : il s’avèrera ensuite que le jeune Trayvon était en réalité une racaille qui cherchait à agresser Zimmerman, qui d’ailleurs n’était pas du tout blanc mais plutôt sud-américain, et qui avait agi en état de légitime défense dans un quartier où les agressions à l’arme blanche étaient monnaie courante. 

Mais cela les médias ne le mentionneront plus qu’en passant, discrètement, sans jamais démentir ou regretter leur hystérie des premiers jours, leurs effrénés jappements de chiens toujours à l’affut d’une affaire raciale à exploiter jusqu’à la moelle.

Même dynamique à Charlottesville : la presse se jette la gueule affolée sur un scénario manichéen, aboyant aux « néonazis », qui auraient délibérément précipité une voiture dans la foule des innocents et honnêtes antifas. La vérité, comme toujours, se révèlera plus nuancée, mais cela n’aura guère d’importance. La presse choisi son camp, et elle le choisi bien. 

2 août 2017

Information locale

Vous ne connaissiez pas encore le CGB dans sa version "presse locale".
Pour compenser son retard de diffusion, voici un panorama de l'actualité régionale depuis le mois de mars 2017.

27 juillet 2017

Ce sont mes couilles



Il y a trois semaines, assis sur un strapontin dans le métro, j’ai vécu une expérience anodine mais qui prend, ces jours-ci, une signification manifestement prophétique. Voici : dans la rame du métro, les strapontins vont par deux. L’un est situé contre le flanc même du métro, l’autre est placé du côté du couloir. C’est ce strapontin qui recevait, cet après-midi-là, la part la plus symétrique de ma personne. A la station Bastille, une flopée d’ahuris viennent s’ajouter aux occupants en place, et une femme piriforme vient s’asseoir à côté de moi. Plus précisément, elle s’assoit en partie sur moi, car ses hanches, larges comme l’arrière d’une fourgonnette, dépassaient de beaucoup les dimensions prévues par les ergonomes de chez Alstom. Quoique rondelette, cette femme ne s’approchait pas du quintal, mais ses formes éminemment féminines répartissaient dans la partie inférieure du corps l’essentiel de sa masse. Derechef, je glisse mon infime cul sur la gauche, laissant à ma fesse droite la mission de supporter seule le reste du parcours. Je fis ainsi de mon mieux pour laisser à cette femme la place revendiquée par son imposant fondement, en conservant quand même le privilège inconfortable d’être assis à 50%. Dans cette situation, croyez-moi, nulle trace d’une quelconque émotion érotique, du moins pour ce qui me concerne. Je restai, indifférent, cinq bonnes minutes calé contre les fesses d’une géante inconnue, comme un hameau paisible aux pieds d’une montagne…

15 mai 2017

Publicité

CéGéBiennes, CéGéBiens.

Certains d'entre vous le savent, le CGB a récemment essuyé quelques difficultés.

Suite à cela, quelques mesures de modernisation ont dû être prises.
Nous avons notamment du faire appel à des sponsors.

Ainsi, il faudra désormais vous habituer à lire parfois des pages de publicité au milieu des autres contributions.

Aux esprits chagrins qui en conclueront que "le CGB, c'est plus ce que c'était", nous répondrons comme répondait un certain Serge July: non, le CGB ne change pas; c'est la publicité qui a changé !

Merci pour votre compréhension.

11 mai 2017

Macron, de l'ombre du Louvre



Il est sorti de l’ombre. L’ombre du Louvre.
Ombre portée (au pouvoir)
Des ténèbres de l’Histoire, il a émergé. De son tombeau.
En pleine Nuit, plein centre de la ville Lumières.

-         -  Genre Entretien avec un vampire tu veux dire ?

Attends. Cour carrée de l’hypoténuse. Muses. « Il n’y a pas de culture française en France. » Toutes les cultures. Le Louvre, la Ligue des Lampions du continuum.Inc « La colonisation est un crime contre l’Humanité. » Il est sorti de la caverne d’Ali Baba pas de la caverne de Platon. Rends les Arts de la guerre Emmanuel. Et dans nos bras.
Il est sorti de l’ombre. L’ombre du Louvre.
Et il a marché.
Longtemps.
C’est parce qu’il est venu de loin.
Pourtant personne ne l’avait vu venir.

-         -  C’est parce qu’il n’y avait personne pour le voir arriver.

5 mai 2017

La tentation du bouton reset


Ballon dirigé
« Bataclanisation des esprits. »

Si Marine Le Pen a foiré son grand oral face à Manu le Macron mercredi 3 mai, Maître Dupont-Moretti, a, le lendemain sur France 2, magnifiquement redressé la barre. 

La campagne de Marine Le Pen est de l’avis de tous un ratage presque total – on pense notamment à ce clip de campagne digne d’une pub des années 80 pour Vania Pocket. Mais ce constat est établi sans que ne soit prise en compte la qualité de la campagne menée contre la Marinette, que nous appellerons dorénavant Yvette. 

Lutter contre, aura toujours consisté à lutter pour. C’est comme disait Baudrillard : « SOS Racisme signifie littéralement : sauvons le racisme. » 

Les contempteurs d’Yvette ne sont toujours pas sortis de leur pensée magique qu’ils pensent performative. On les voit invoquer le Diable à la flamme tricolore en mode derviche tourneur fraiseur, pérorant dédiabolisation du FN. Parfaits petits hystériques superstitieux, soucieux de ne pas blasphémer leur catéchisme humaniste, même confrontés aux pires des évidences. Insupportable. 

Annonce Gogole: Faites de l'argent rapide et facile. Formation manager globe trotter sous 24h

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?